On connaît désormais la Miss Maroc 2018

Jihane Rouzaqui

Par le 15 mai 2018 à 19:26

Elle s’appelle Rania Ait Chajia, elle est originaire de Marrakech et a seulement 23 ans, la belle est aujourd’hui Miss Maroc 2018. Dans le monde des concours de beauté, son visage est bel et bien connu. En effet, Rania a été élue Miss Marrakech en 2016 et a remporté en 2017 le titre de Miss Cerises à Sefrou.

Officiellement Miss Maroc 2018 🇲🇦❤

Une publication partagée par Rania Ait (@rania_aait) le

En 3ème année de droit français à la faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de la ville de Marrakech, Rania est une grande fanatique de mode et une grande passionnée de modélisme et aujourd’hui la nouvelle égérie de la beauté marocaine.

#miss_maroc_2018 @missmaroc.officiel 🇲🇦❤👑 @riyadelcaftan ❤ @anasessamlali

Une publication partagée par Rania Ait (@rania_aait) le

Et parce qu’il y a avait aussi de très belles candidates en compétition lors de la finale de la 4ème édition du concours qui s’est tenue au Palais Namaskar à Marrakech le samedi dernier, le titre de première dauphine quant à lui, a été remporté par la jeune Ouidad Lemniai, originaire du nord du Maroc.

Notre pays regorge de beauté.

Jihane Rouzaqui

Blogueuse dans l'âme, mais aussi très active sur les réseaux sociaux, je serai votre Super Buzz Woman en toutes circonstances. J’utiliserai ma curiosité à bon escient afin de vous offrir le meilleur du web. Because WELOVEYOU !

Les indémodables

8 types de personnes qu'on rencontre quand on se rend à une 'mou9ata3a'

La Mecque entre hier et aujourd’hui, un merveilleux voyage dans le temps

11 galères qu’on a toutes oubliées aujourd’hui grâce à nos smartphones

Quiz : Quel type de frère/soeur es-tu ?

Tu sais que tu n'as pas que la peau sur les os quand...

Les 13 DJs les mieux payés au monde

12 choses que tu fais avant la reprise du boulot

Mon beau Riad : Petit voyage à Marrakech pour découvrir 11 riads qui envoient du lourd

10 endroits les plus branchés pour sortir à Marrakech

12 photos d'hommes musclés qui ont oublié de travailler leurs jambes