Vidéo: Quand Gad El Maleh salue le Roi Mohammed VI à Essaouira…

Par le 16 janvier 2020 à 10:34

Le Roi Mohammed VI vient de visiter la ville d’Essaouira, faisant également un passage à Bayt Dakira, un espace spirituel et patrimonial de préservation et de valorisation de la mémoire judéo-marocaine, unique en son genre au sud de la Méditerranée et en terre d’Islam. Il a été salué par 27 personnalités de la communauté juive marocaine et du monde, dont l’humoriste Gad El Maleh.

Publicité

La médina d’Essaouira fait, en effet, peau neuve grâce « au programme complémentaire de réhabilitation et de mise en valeur de l’ancienne médina d’Essaouira (2019-2023) », qui mobilise « des investissements de l’ordre de 300 millions de dirhams » et le souverain y était, ce mercredi, pour une visite qui vient « donner une forte impulsion aux efforts de mise en valeur de cet espace à haute valeur patrimoniale, et promouvoir le rayonnement culturel et touristique d’Essaouira et d’améliorer les conditions de vie et de travail de ses habitants. »

Publicité

Lors de sa visite à Bayt Dakira, la rencontre du Roi Mohammed VI avec Gad Elmaleh a été immortalisée par une vidéo massivement relayée sur les réseaux sociaux.

Journaliste et animatrice. Mon métier est ma passion... Âme rêveuse et joyeuse, mon bonheur ? Les animaux.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Mon beau Riad : Petit voyage à Marrakech pour découvrir 11 riads qui envoient du lourd

Voici les 5 vidéos les plus visionnées de tous les temps sur YouTube

Et pendant ce temps : Certaines prostituées innovent pour continuer leur services au Maroc en plein confinement

11 preuves que les dîners entre amis sont les meilleurs

13 choses qui font de toi un Rajaoui de pure souche !

5 symboles connus dont vous ignorez probablement la signification

Il n'y pas que les Zmig Zmag qui annoncent l'arrivée de l'été au Maroc, mais aussi bien ces signes

19 choses qu'on a la flemme de faire même si elles sont faciles à exécuter

La preuve en photos que vos parents avaient beaucoup de style

Mon beau Riad : Fès, entre tradition et modernité