fbpx

100 jours sans avoir peur, un défi lancé par cette New-Yorkaise

Par le 24 mai 2015 à 13:57

La peur est souvent un frein pour nos ambitions et nos rêves. Michelle Poler, une New-Yorkaise originaire du Venezuela, a décidé de se rebeller contre ses peurs et s’est lancée le défi « 100 days without fear ». En écrivant un livre sur la vie dont elle rêvait dans 10 ans, Michelle s’est rendue compte que sa vie comme la plupart d’entre nous était contrôlée et il fallait que ça change.

Publicité

http://www.100dayswithoutfear.com/

http://www.100dayswithoutfear.com/

La première peur à surmonter était de commencer le défi en lui-même. Pour marquer ces actions et laisser un témoin derrière, l’enthousiaste Michelle a filmé l’ensemble de ces défis chaque jour. On peut retrouver l’ensemble de ses vidéos sur le site qu’elle a créé pour l’occasion. Elle en est à son 44 ème défi et la liste est encore longue. Pour apprécier chaque moment et donner une idée de la crainte avant, pendant et après, elle a commenté chacun de ses défis par un « emoji-meter ».

http://www.100dayswithoutfear.com/

http://www.100dayswithoutfear.com/

Faites défiler pour découvrir certains de ses défis.

Publicité

Jour 10 : Passer une journée sans votre téléphone portable.

Jour 15 : Le maillot brésilien

Jour 19 : Monter sur un taureau mécanique

Jour 26 : Faire un tour d’hélicoptère

N’ayez plus peur, foncez.

Etudiante en école d'ingénieur, j'aime partager mes découvertes et découvrir avec les autres. Les nouveaux horizons m'attirent.

Publicité

Les indémodables

7 choses que tu dis quand tu sors avec un fan de foot

30 choses que tu regretteras ne pas avoir faites quand tu seras plus agé(e)

Un mec bien est dit 'Rojola', voici pourquoi...

10 bonnes raisons d’être célibataire

10 amis marocains qu'il faut éviter d'emmener en voyage

Top 5 des meilleurs restaurants asiatiques à Casablanca

9 slogans honnêtes de marques Marocaines

Quiz : Quel quartier casablancais es-tu ?

Insatiable, cette série à voir sur Netflix ce week-end

J'imagine mon Maroc : Et s'il n'y avait pas de 'Tbrguigue' ?