fbpx

6 métiers en freelance qui paient bien au Maroc !

Par

On aimerait tous avoir cette vie de liberté, de pouvoir travailler de là où on veut et quand on le désire. Ceci vous donne la possibilité d’un emploi du temps plus flexible, et plus de chance pour avoir une vie personnelle épanouie.

Publicité

tell me more fox broadcast GIF by Fox TV

Pour mieux vous aider dans votre orientation, voici  6 métiers en freelance qui paient très bien au Maroc !

Publicité

1. Rédacteur Web/ Créateur de contenu

Voilà un métier pour ceux qui ont une bonne plume de nature. Pour la plupart des projets, on ne vous demandera pas votre diplôme. On se basera plutôt sur votre expertise et votre talent. Les petits articles peuvent être payés à partir de 100 Dhs l’unité, mais quand vous savez comment vous imposer, vous pouvez bien être rémunéré à partir de 4000 dhs et plus pour une mission de quelques jours.

tv land yes GIF by YoungerTV

2. Développeur web

Le magicien de la toile ! En général, il est chargé de développer et de mettre en place toutes les fonctionnalités relatives à un site web ou une application. Son métier peut aussi inclure des travaux d’infographie et de design. Certains projets qui lui seront attribuer peuvent parfois coûter 10000 Dhs et plus. Cela dépend tout autant du client qu’il aura , et de sa capacité à vendre ses compétences. Avoir des références bien visibles aide également.

rachelle lefevre fox GIF by Proven Innocent

3. Graphiste/Web designer

On ne peut pas nier que la plupart des graphistes Marocains souffrent d’un paiement dégradant quant à leurs compétences réelles. Mais ce n’est pas totalement de la faute des recruteurs. Quand vous avez du talent, un portfolio qui en jette comme on dit et une bonne communication autour de votre travail, les travaux ne peuvent que suivre. Travailler sur une mission courte avec une agence de communication peut vous rapporter jusqu’à 6000 dirhams par mission accomplie. Cela peut bien dépasser cela selon la nature du travail à faire.

X Factor Reaction GIF by X Factor Global

4. Consultant

Que ce soit en communication, en stratégie financière ou dans n’importe quel autre domaine, les entreprises et les organisations auront toujours une raison de recourir à un consultant. Le seul hic est que cela demande bien des années d’expertise. Mais cela finit bien par payer. Un consultant peut bien percevoir plus de 40 000 Dhs pour la mise en place de la stratégie de communication d’une entreprise.

confused role playing GIF by Hyper RPG

5. Event planner/ Wedding planner

Les événements ce n’est pas vraiment ce qu’il manque au Maroc. Encore faut-il savoir différencier son événement et en faire parler. Le Event planner ou Wedding planner peuvent toucher jusqu’à 20 000 Dhs par événement. Cela peut dépasser cela, selon la taille de l’événement et le budget alloué.

roosterteeth thinking rooster teeth hmmmm always open GIF

6. Décorateur d’intérieur

Qu’il est comme clientèle les entreprises ou les particuliers, un décorateur d’intérieur aura toujours une part considérable selon le budget. Pour un petit appartement, il peut toucher jusqu’à 10000 Dhs. Encore faut-il faire preuve de son talent, et justifier ses acquis.

sassy let me think about it GIF

On espère vivement que cette liste non exhaustive vous inspire pour vous lancer. Si vous vous demandez toujours comment vous pouvez devenir freelancer, consultez l’article qui est déjà paru sur Welovebuzz.

Youtube Yes GIF by Rosanna Pansino

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Tu es Marocain et tu vis en appartement ? Tu reconnaîtras ces 8 moments de galère !

Si tu as fait 15 de ces 19 choses, tu es une véritable flemmarde

Nos Instagrams Awards : 21 influenceuses beauté à suivre en 2021

19 trucs à faire quand tu te sens seul(e)

8 mensonges qui sortent naturellement de la bouche des marocains

6 choses que tu te dis quand un policier t'arrête

11 habitudes d'une personne qui n'aime pas cuisiner

Mode d’emploi : Comment énerver un Oujdi ?

7 raisons pour lesquelles tu devrais profiter de tes parents

Ces tendances de mode des années 2000 qu'on préfère oublier...