fbpx

A 16 ans, elle épouse son petit copain mourant comme ultime cadeau d’adieu

Par le 29 juin 2015 à 16:44 - 181 réactions

Amie Cresswell et Omar Al Shaikh sont deux Britanniques éperdument amoureux l’un de l’autre. Les adolescents s’étaient rencontrés à l’école de Birmingham où ils étudiaient ensemble, mais tout a basculé en Novembre 2014, quand, lors d’un match, Omar s’est évanoui: Diagnostiqué d’une leucémie, sa vie prend un autre tourment.

Publicité

Article Lead - wide997621519ghyht7image.related.articleLeadwide.729x410.ghyhov.png1435290948319.jpg-620x349Ne perdant jamais espoir, Omar Al Shaikh avait comme rêve d’épouser sa petite amie qu’il fréquentait depuis qu’il était en phase de rémission en Novembre.

Une rémission malheureusement de courte durée, puisque l’état de santé de l’adolescent s’est de nouveau détérioré.

Publicité

D’abord abattue par cette nouvelle, sa petite Amie a finalement tenu à exaucer l’ultime voeu de son petit copain, « Ce fut un vrai choc. J’ai compris à ce moment-là que je voulais être à ses côtés durant cette épreuve. », a-t-elle expliqué. Malgré ce soutien, la santé d’Omar continue de décliner, si bien que les médecins lui annoncent en juin 2015 qu’il ne lui reste plus que quelques jours à vivre.

ad_173412247En guise de dernier souhait, l’adolescent demande alors à son amoureuse de l’épouser: elle a accepté.

_83846168_weddingAprès avoir reçu l’accord de leurs parents, Amie et Omar se sont donc dit « oui » à l’hôpital. Trois jours plus tard, il perd son combat contre la maladie.

PIC FROM CATERS NEWS - (PICTURED: Amie and Omar on their wedding day) - This is the heartbreaking moment two teenage sweethearts tied the knot  only three days before the husband died from leukaemia. Just days after Omar Al Shaikh slipped a makeshift wedding ring made of flowers on to blushing bride Amie Cresswells finger, he tragically passed away. Having found out he only had days left to live, the 16-year-old was determined to wed Amie, also 16, in a hospital ceremony. SEE CATERS COPY.« J’ai le cœur brisé. Nous avions déjà parlé de nous marier, sans jamais se douter que cela se ferait à 16 ans. On pensait vieillir ensemble. En me mettant la bague au doigt il a dit qu’il aurait voulu passer plus de temps avec moi, mais le destin en a choisi autrement, je suis heureuse d’avoir partagé avec lui cet heureux événement », a raconté l’adolescente, néanmoins heureuse d’avoir pu offrir ce beau moment à celui qu’elle aimait.

Une si triste histoire qui nous rappelle la si profonde chanson « Dernière chance » de Lea et Soprano:

Courage à tous ceux qui se battent chaque jour pour vaincre cette maladie.

Amatrice d'humour, Éternelle Rêveuse, Amoureuse d'Art et de Littérature. Ex-Etudiante en école de commerce à Paris, Lover, Bonne vivante et patiente quand il s'agit de prendre la photo idéale pour Instagram!

Publicité

Les indémodables

19 preuves que le mariage marocain est le meilleur au monde

Quand les marocains parlent aux marques sur les réseaux sociaux

20 marocains qui existent sur Facebook

14 choses que tous les Marocains aiment

Les 7 étapes par lesquelles vous passez lorsque vous travaillez sur votre mémoire

15 endroits super instagrammables à Rabat

14 bonnes raisons de boycotter la Saint-Valentin

Les plus beaux snaps vacances des Marocains autour du monde

Tu sais que tu es bien au régime quand...

7 raisons de ne pas désactiver Facebook