À Marrakech, cinq jeunes ont été arrêtés pour avoir fumé en public en plein Ramadan

Par le 20 mai 2020 à 20:20

Alors que le confinement au Maroc vient d’être prolongé jusqu’au 10 Juin, des jeunes viennent d’être arrêtés pour avoir fumé en public et brisé les règles de l’état d’urgence.

Publicité

Voici les dates des examens de l'enseignement supérieur au Maroc ...

En effet, selon H24info, les cinq jeunes (trois garçons et deux filles) sont maintenant doublement poursuivis et c’est dans le quartier de Gueliz que la police de Marrakech a procédé à leur arrestation.

Publicité

Placés en garde à vue, les jeunes vont écoper de lourdes sanctions: Pour le confinement, ce sera une amende de 300 à 1.300 dirhams, en plus d’une peine d’emprisonnement de trois mois.

Tandis, que pour avoir enfreint le jeûne en public, l’article 222 du code pénal s’applique et ils risquent une peine d’un à six mois de prison.

En vue du non-respect des règles de l’état d’urgence, le gouvernement a été très strict concernant les sanctions du confinement, en procédant à l’arrestation de plusieurs milliers de personnes…

Influenceur instagram à mes heures perdues et voyageur dans l'âme, j'aide les jeunes a se dépasser physiquement. Vecteurs de créativité et d'expression, les réseaux sociaux sont ma vocation.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

10 tristes réalités que la fille marocaine vit chaque jour

20 raisons pour lesquelles tes coloc' d'université te marquent à vie

Top 10 des pays dont on ne connaît pas le vrai nom

Si tu te maquilles de la sorte, il faut que tu arrêtes... vraiment, asap

Les choses qui t'arrivent quand tu prépares ton cv

De grosses voitures escroquées se font revendre au Maroc quatre fois moins cher

Vidéo : Découvrez l'histoire du garçon qui pleurait à chaudes larmes en tentant de rejoindre Sebta

Voici la preuve que ton autre moitié est un/e psychopathe en cavale !

13 phrases que tu entends à chaque réunion de famille

10 choses que les célibataires pourront faire le jour de la Saint-Valentin