fbpx

À Marrakech, cinq jeunes ont été arrêtés pour avoir fumé en public en plein Ramadan

Par le 20 mai 2020 à 20:20

Alors que le confinement au Maroc vient d’être prolongé jusqu’au 10 Juin, des jeunes viennent d’être arrêtés pour avoir fumé en public et brisé les règles de l’état d’urgence.

Publicité

Voici les dates des examens de l'enseignement supérieur au Maroc ...

En effet, selon H24info, les cinq jeunes (trois garçons et deux filles) sont maintenant doublement poursuivis et c’est dans le quartier de Gueliz que la police de Marrakech a procédé à leur arrestation.

Publicité

Placés en garde à vue, les jeunes vont écoper de lourdes sanctions: Pour le confinement, ce sera une amende de 300 à 1.300 dirhams, en plus d’une peine d’emprisonnement de trois mois.

Tandis, que pour avoir enfreint le jeûne en public, l’article 222 du code pénal s’applique et ils risquent une peine d’un à six mois de prison.

En vue du non-respect des règles de l’état d’urgence, le gouvernement a été très strict concernant les sanctions du confinement, en procédant à l’arrestation de plusieurs milliers de personnes…

Influenceur instagram à mes heures perdues et voyageur dans l'âme, j'aide les jeunes a se dépasser physiquement. Vecteurs de créativité et d'expression, les réseaux sociaux sont ma vocation.

Publicité

Les indémodables

Attentes VS réalité : Quand tu pars chez le coiffeur

Les 7 meilleures prestations des Lions de l'Atlas : retour sur le parcours de l'équipe nationale de football

10 choses qui t'arrivent quand ton anniversaire coïncide avec Ramadan

Et si les supers héros grossissaient ?

Ces phrases encore plus fortes qu'un "Je t'aime''

7 signes que vous avez dépassé la vingtaine

10 génériques des dessins animés de notre enfance

11 marocains qui cartonnent à la Silicon Valley

10 choses qui peuvent facilement énerver une fille marocaine

19 trucs à faire quand tu te sens seul(e)