fbpx

En plein confinement et ramadan, des individus auraient organisé une soirée avec des prostituées à Marrakech

Par le 7 mai 2020 à 16:23

Deux jeunes accompagnés de deux prostituées auraient été interpellés, ce week-end, dans un appartement au quartier Gueliz à Marrakech pour « prostitution » en plein confinement et mois de Ramadan…

Publicité

À en croire les informations rapportées par bladi.net, qui cite le quotidien arabophone Assabah, les éléments de la police judiciaire de la ville de Marrakech auraient arrêté deux jeunes personnes prises en flagrant délit avec deux prostituées.

Publicité

Les voisins auraient surveillé la montée des jeunes dans l’un des appartements avec les deux prostituées avant de contacter la police pour les informer de cette affaire. Les éléments de la police auraient débarqué sur les lieux pour interpeller les deux individus et les prostituées.

La même source ajoute qu’au moment de la rupture de jeûne, les deux mis en cause auraient profité de la rue vide, en raison de la situation d’urgence, qui empêche de quitter les maisons après 19h du soir, et ce, pour se rendre dans l’immeuble situé au quartier Badii à Marrakech.

Enfin, les mis en cause auraient été placés en garde à vue et seraient prochainement déférés devant le procureur du roi.

A warrior princess avec un solde inépuisable d'engagement, de volonté et de tenacité... Mon ambition, c'est d'arriver au plus haut !

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Quiz : Crée-toi une vie de luxe et on te dit avec quel prince charmant tu finiras

13 moments (très) drôles où les plus âgés ont utilisé la technologie

Vintage : Si Instagram existait au temps de Windows 95

11 faits que vous ignoriez sur Roland Garros

8 signes que votre relation est toxique

7 choses que tu te dis lorsque tu passes tes vacances à la maison

10 réponses possibles à la phrase 'Imta nfer7o bik ?'

Si tu te maquilles de la sorte, il faut que tu arrêtes... vraiment, asap

Mon beau Maroc : Taliouine, la capitale de l'or rouge

9 points sur lesquels tous les Marocains s'accordent