fbpx

Et pendant ce temps : 4 philippines auraient ouvert une maison close à Casablanca en plein confinement

Par le 15 avril 2020 à 14:10

À en croire les informations rapportées par bladi.net, quatre jeunes femmes philippines en situation illégale au Maroc auraient ouvert une maison close à Casablanca en plein confinement.

Publicité

Selon la même source, les jeunes femmes auraient transformé un centre de massage et relaxation situé à Hay Hassani, en une maison close en cette période de crise épidémiologique marquée par un confinement qui devrait prendre fin le 20 avril prochain s’il n’est pas renouvelé. Pour promouvoir leurs services, elles auraient communiqué sur des sites de rencontre sans jamais révéler leur adresse exacte.

Publicité

Néanmoins, la brigade de la police judiciaire de Casablanca aurait trouvé l’appartement et elle se serait déplacée sur les lieux vendredi dernier.

L’information est toujours officieuse, par ailleurs, selon Bladit.net, les mises en cause auraient été arrêtées en compagnie d’un homme de 34 ans avant d’être présentés devant le tribunal, dimanche, pour « aménagement d’un lieu à fins de débauche, prostitution, violation de l’état d’urgence et séjour illégal ».

A warrior princess avec un solde inépuisable d'engagement, de volonté et de tenacité... Mon ambition, c'est d'arriver au plus haut !

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Comprendre la situation en Palestine en 5 points

Je suis Marocaine, je me suis fait avorter à six mois de grossesse, voici mon histoire

7 premières envies que les marocains ont quand ils reçoivent leur premier salaire !

Top 5 des meilleurs projets architecturaux au Maroc

Les 6 bonnes raisons de passer l'hiver à Marrakech

13 raisons qui prouvent que la famille passe avant tout

De grosses voitures escroquées se font revendre au Maroc quatre fois moins cher

Des repas d'hôpitaux qui vous mettront l'eau à la bouche

Tu es sur le point de te marier ? Voici 8 bonnes raisons d'enterrer ta vie de jeune fille

Voici 3 entreprises marocaines qui figurent dans le top 100 des entreprises MENA par Forbes