10 signes qui prouvent que le Marocain et la violence font deux

Par

Depuis la nuit des temps, des siècles durant, l’histoire entre le Marocain et la violence n’a cessé de prendre davantage d’ampleur, sans jamais connaître de chute. Il va sans dire que les deux protagonistes ne peuvent pas vivre l’un sans l’autre : Ils vont de pair, ils sont complémentaires et soudés, presque siamois et voici pourquoi :

Publicité

1. Le froid le frappe…

Kayderbou l’berd.

Publicité

2. Le soleil aussi

Ou chemch

3. Il frappe un tour

Kaydreb doura.

4. Il frappe la nourriture

Kaydreb l’makla.

5. Il frappe avec le sommeil…

Kaydrebha b’ne3ssa.

6. Avec la course…

B’jerya

7. Avec le mariage…

B’tejouija.

8. Avec le voyage…

B’tsafira.

9. Et avec le bain…

B’te7mima

10. Les magasins le frappent jusqu’à ce qu’il tourne

L’7wanet kayderbouh 7ta kaydour.

Amoureuse de la rédaction depuis mon plus jeune âge, je mets ma plume à votre disposition pour vous apporter le meilleur du net.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Tu as déjà passé ton permis ? On t'a forcément soutiré 300 DH pour l'ingénieur

Top 5 des pires allergies que l'on ne souhaiterait même pas à son pire ennemi

10 recettes faciles à moins de 30 DHS pour les étudiants

Les Doodles d'un réalisateur belge font ravage sur Instagram

7 types de frères et soeurs qui existent dans toutes les familles -2e partie-

Le libertinage au Maroc existe et voici les confessions de 4 libertins marocains

Découvrez en images les graffitis les plus loufoques et drôles

14 choses dont le Marocain ne peut pas se séparer

Quiz : Quel est ton degré de confiance en toi ?

Qu'est-ce qui fait de 'L'orange amère' l'un des films préférés des Marocains ?