fbpx

En plein confinement, une marocaine a transformé son appartement en maison close à Casablanca

Par le 2 juin 2020 à 19:07

Soupçonnées d’être impliquées dans l’aménagement d’une maison close, trois femmes, dont la locataire de l’appartement, ont été interpellées par les éléments de la police de Hay Hassani, dimanche dernier.

Publicité

Dans un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), les services de la sûreté nationale avaient intercepté une publication sur internet affirmant qu’un local de massage proposait des services suspects aux clients.

Publicité

En effet, cette constatation a nécessité des recherches qui ont révélé qu’il s’agissait d’un appartement, et non pas d’un local public, qui accueille des personnes pour des pratiques de débauche, ajoute le communiqué.

Néanmoins, « les procédures de recherches réalisées sous ordre du parquet compétent ont permis d’interpeller la locataire qui a publié l’annonce, ainsi que deux jeunes filles suspectées d’avoir commis ces actes criminels. »

Les mises en cause ont été placées en garde à vue dans le cadre d’une enquête judiciaire pour implication présumée dans « l’aménagement d’une maison close, la débauche, la facilitation de la prostitution et l’incitation à la violation de l’état d’urgence sanitaire ».

A warrior princess avec un solde inépuisable d'engagement, de volonté et de tenacité... Mon ambition, c'est d'arriver au plus haut !

Publicité

Les indémodables

18 disputes que tout le monde a déjà eues avec ses parents

10 phrases que tu sors quand tu ne sais pas nager

5 façons insolites d’utiliser le masque par les Marocains

7 films à voir absolument sur Netflix

14 'klimates' qu'on adore rendre mignonnes

Les 7 questions qu'on se pose tous sur les dessins animés de notre enfance

7 galères de filles qui arrivent forcément avec cette canicule

Cet été, allez à la découverte de la plage la plus colorée du Maroc

Legzira parmi les 40 belles plages au monde

Et si 16 personnages de films cultes étaient sur Snapchat ?