fbpx

Une dizaine de femmes auraient été violées par plusieurs fils de notables de Casablanca

Par le 8 février 2019 à 13:34 - 430 réactions

Encore une affaire de viol qui vient de secouer le Maroc… Une dizaine de jeunes marocaines auraient subi un viol collectif de la part de plusieurs fils de notables de Casablanca.

Publicité

Selon H24info, trois de ces fils de notables présumés membres de cette bande de violeurs composée de 10 personnes, seraient actuellement en garde à vue alors que le procureur du roi près la Cour de Casablanca enquêterait sur cette affaire afin d’élucider ses circonstances, tout en lui donnant « une importance capitale » et espérant que les autres victimes puissent déposer leurs plaintes et témoigner.

Publicité

Les victimes auraient été violées après avoir reçu l’offre des accusés, qui leur auraient expliqué qu’ils étaient à la recherche des femmes pour les besoins « d’une publicité pour des produits énergétiques contre la somme de 2000 dirhams par jour ».

Le chef de la bande serait, selon la même source qui cite le quotidien arabophone Assabah, « un proche d’un grand responsable sécuritaire à la retraite » qui aurait menacé les victimes pour qu’elles retirent leurs plaintes en leur affirmant « qu’il aurait corrompu les juges de la Cour d’appel de Casablanca pour acquitter son proche et qu’il serait prêt à «acheter toute la prison», si « son proche venait à être arrêté ».

Journaliste et animatrice de formation, mon métier est ma passion. Âme rêveuse et joyeuse, mon bonheur absolu est les animaux.

Publicité

Les indémodables

5 expressions françaises enfin expliquées

10 blogueuses de mode marocaines à suivre absolument

7 astuces simples pour garder la forme cette rentrée

17 signatures iconiques de personnes célèbres

14 produits pour une fraîcheur instantanée

10 petits crushs d’enfance que l’on n’oubliera jamais

6 plats d'étudiants Marocains super bizarres !

10 raisons de tomber amoureuse du nouveau Premier ministre Canadien

Quiz : Quel type de blogueurs pourrais-tu devenir ?

6 choses qu’on reproche aux Tangaouis