fbpx

Âgée de 3 ans, une fille a été violée pendant deux années par son père à Casablanca

Par le 23 janvier 2019 à 14:47 - 391 réactions

Cette histoire sordide a bien secoué la toile… Un père habitant à Hay Mohammadi à Casablanca a violé sa fille de trois ans pendant deux années…

Publicité

Tout a commencé à travers une publication Facebook massivement relayée sur les réseaux sociaux, dans laquelle une femme a relaté le témoignage d’une amie dont le mari serait un « pédophile », violant leur fille de trois ans pendant deux longues années.

Publicité

Le Site Info a par la suite, cité Najia Adib, présidente de l’association « Touche pas à mes enfants » qui aurait également révélé ce nouveau scandale.

La même source ajoute que Najia Adib a reçu une plainte de la mère de la petite victime, accusant son mari d’avoir violé sa fille, pendant son absence.  La maman de la fillette, a également trouvé des taches de sang dans sa couche, sans pour autant penser qu’elle était abusée sexuellement par son père qui la déshabillait et faisait croire qu’il jouait avec elle. La plaignante a, par la suite, aperçu son mari en train de toucher l’organe génital de sa fille, ce qui l’a poussé à l’examiner.

La médecin a donc confirmé que l’enfant a été victime de viol depuis deux longues années. Une enquête est en cours pour élucider les circonstances de cette affaire qui a secoué les réseaux sociaux.

Journaliste et animatrice. Mon métier est ma passion... Âme rêveuse et joyeuse, mon bonheur ? Les animaux.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Maroc, dans quels domaines te démarques-tu ?

8 choses qui caractérisent nos grands-parents marocains

9 raisons de croire en l'Amour avec un grand A

12 poses de filles qu'on en a marre de voir

12 choses qui changent entre ta première et ta dernière année

15 phrases qui te passent par la tête quand tu prêtes ta voiture à quelqu’un

32 endroits où manger 32 délicieux repas à Casablanca

Mode d'emploi : Comment énerver un Wydadi ?

10 raisons pour lesquelles les Marocains détestent l'ONCF

Qu'est ce que le syndrome du visage vide, nouveau trouble du COVID ?