fbpx

Affaire du violeur gracié : résumé de la manifestation en photos et vidéos

Par le 3 août 2013 à 15:56

Contre la grâce accordée à Daniel Galvan Vina, le violeur des 11 enfants marocains libéré, des milliers de manifestants se sont donnés rendez-vous devant le parlement de Rabat pour contester cette décision. Seulement, à chaque regroupement des protestants, la police a chargé. Des dizaines de manifestants, y compris des journalistes et des photographes, ont été blessées dans des affrontements après que la police ait donné l’ordre de disperser le rassemblement.

Publicité

MOROCCO-PEDOPHILIA-DEMO

AFP Photo – Fadel Senna

A riot policeman charges at protesters during a demonstration against a royal pardon for a Spanish paedophile, in Rabat

AFP Photo – Fadel Senna

MOROCCO-PEDOPHILIA-DEMO

AFP Photo – Fadel Senna

MOROCCO-PEDOPHILIA-DEMO

AFP Photo – Fadel Senna

MOROCCO-PEDOPHILIA-DEMO

AFP Photo – Fadel Senna

MOROCCO-PEDOPHILIA-DEMO

AFP Photo – Fadel Senna

BQvzUZmCQAAYANd

via @sniper_ma

BQv4Hk0CIAAxdsx

via @bigbrother_ma

younes-lazrak-manifestation

Younes Lazrak, journaliste chez 2M, tabassé. via @Hatimuuus

manifestations-maroc

via @fadelabdellaoui

Autres photos qui parviennent de Twitter

manifestation-maroc-repression

mattraque-manifestation

Publicité

manifestations-daniel-gate

rabat-pedophile-pardon

photos-manifestations-rabat

BQvwV41CQAEjTiD

manifestation-maroc

Les vidéos mises en ligne sur Youtube

 

 

 

Publicité

Les indémodables

Les 11 types de personnes qu'on trouve souvent dans un groupe Facebook

18 choses que tu ne connais que si tu as du ventre

Top 10 des plus belles actrices et mannequins marocaines

9 choses scientifiquement prouvées qui influencent votre intelligence

8 choses à savoir sur le parcours académique du Roi Mohammed VI

10 Marocains à ne surtout pas approcher

Ces 8 moments où nos écouteurs nous ont sauvé la mise

Rêves vs réalité : Ces 5 illustrations honnêtes sur les soirées

12 endroits super instagramables à Meknès

7 raisons de passer le week-end chez soi