Après le gaz butane, le prix du pain va-t-il augmenter à son tour au Maroc ?

Par le 21 mai 2024 à 10:10 - 5 réactions

Après le gaz butane, le prix du pain va-t-il augmenter à son tour au Maroc ?

Publicité

Le gouvernement Akhannouch a annoncé une nouvelle qui va vous rassurer ! Malgré la récente hausse des prix du gaz butane, le prix du pain subventionné au Maroc ne bougera pas. Mais comment est-ce possible ?

Le gouvernement marocain, dirigé par Aziz Akhannouch, a récemment annoncé une décision qui a surpris plus d’un. Malgré la flambée des prix du gaz butane, le prix du pain subventionné au Maroc restera inchangé. Fouzi Lekjaa, ministre délégué chargé du Budget, a déclaré à la Chambre des représentants que l’État avait débloqué 10 milliards de dirhams pour maintenir les prix du blé stables et assurer un approvisionnement régulier du marché.

Publicité

Cette mesure vise à protéger le pouvoir d’achat des Marocains, en particulier les plus vulnérables, qui dépendent du pain subventionné pour leur alimentation quotidienne. Le ministre a tenu à rassurer la population en affirmant qu’il n’y avait aucun lien entre la hausse du prix du gaz butane et celui du pain subventionné.

Lekjaa a également précisé que la hausse du prix du gaz butane ne signifie pas une libéralisation totale de ce produit. L’État continuera à subventionner le gaz butane, mais à un niveau moindre. Le ministre a révélé que le prix réel d’une bouteille de 12 kg de gaz butane est de 88 dirhams, bien supérieur au prix actuel subventionné.

Cette décision de réduire les subventions sur le gaz butane s’inscrit dans le cadre d’une réforme plus large visant à rationaliser les dépenses publiques et à réorienter les subventions vers les secteurs les plus prioritaires. Le gouvernement espère ainsi réduire le déficit budgétaire et améliorer l’efficacité des politiques publiques.

L’avenir du pain subventionné

Bien que le gouvernement ait assuré que le prix du pain subventionné ne serait pas affecté par la hausse du prix du gaz butane, des inquiétudes subsistent quant à l’avenir de cette subvention. Certains experts estiment que la réduction des subventions sur le gaz butane pourrait entraîner une augmentation des coûts de production du pain, ce qui pourrait à terme se répercuter sur le prix final.

Le gouvernement devra donc surveiller de près l’évolution de la situation et prendre les mesures nécessaires pour garantir que le pain subventionné reste accessible à tous les Marocains.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

9 choses que fait une marocaine lorsqu'elle se fiance

10 conseils d'un mouton marocain très sage, mais 'mferwe7' 

13 choses que les gens qui aiment la lecture détestent

Découvrons le healthy lifestyle autrement avec ces deux blogueuses marocaines et leurs recettes mettant l'eau à la bouche

Chronique d'une diabétique : Le jour où j'ai appris le diagnostic et comment je l'ai vécu

8 raisons qui font que les jeunes marocains ne s'intéressent pas à la politique

15 choses qui t'arrivent quand tu emménages seul à l'étranger

10 profils marocains très suivis sur Instagram pour aucune raison

Si tu as plus de 7/10 à ce test, tu es un vrai barçaoui

Ces tendances de mode des années 2000 qu'on préfère oublier...