Maroc : 1000 DH/mois pour un million de familles pauvres

Par le 14 février 2018 à 11:06

La pauvreté est un phénomène qui n’est pas nouveau au Maroc. Non content d’avoir été la source de souffrance de millions de gens pendant des années, son taux n’a eu de cesse d’augmenter, résultat d’une mondialisation incontrôlable et d’une gouvernance bien trop peu efficace. Pour ne pas arranger les choses, les subventions énergétiques et alimentaires sont en passe d’être supprimées, laissant le pauvre, impuissant, face à sa propre misère.

Publicité

Ceci dit, le gouvernement actuel semble avoir trouvé un moyen d’y remédier. Il se propose de mettre en place des allocations mensuelles à la faveur des plus démunis.

le360.ma

A l’occasion de la session hebdomadaire des questions orales orales au gouvernement, Lahcen Daoudi, ministre d’État aux Affaires générales a eu l’occasion d’évoquer la politique sociale de son gouvernement. D’abord interpelé sur le prix des hydrocarbures, qui est rappelons le, en constante augmentation, Lahcen Daoudi réplique que: « Le gouvernement honore ses engagements et devoirs. Nous devons dire la vérité aux Marocains. Donnez-moi un seul pays au monde qui ne produit pas du pétrole, ne le subventionne pas, et qui a des prix inférieurs à ceux pratiqués au Maroc ». Il met en avant le fait que « à l’échelle mondiale, les prix sont en baisse. En effet, dans les prochaines semaines, la baisse des prix va continuer ».

Publicité

Ensuite, invité à se prononcer sur les mesures du gouvernement pour venir en aide aux plus démunis, le ministre d’Etat aux Affaires générales annonce: « Nous sommes prêts à verser 1.000 dirhams à un million de familles, soit 5 millions de Marocains. Nous avons finalisé le diagnostic. Mais, nous n’avons toujours pas trouvé le moyen de cibler les couches les plus défavorisées », avant d’ajouter : « Pour nous, ce n’est pas un problème de fonds. L’argent que nous versons va dans les poches des plus gros. »

Je suis passionné de nutrition et de gastronomie marocaine. Mon combat est de faire reconnaître que les deux sont complémentaires. Je suis également passionné de voyage et de découvertes, mais on dit que la plus belle chose à offrir au monde c'est soi. Alors j'aime les traditions et voue un culte déraisonné pour celles de notre pays.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

10 choses que seules les personnes frileuses comprendront

La playlist de Sonia Okacha

Cher Rbati, voici ce que je te reproche...

10 étapes à suivre pour une soirée détente-cocooning réussie

#JeDéfieMonMaroc : Le Maroc sous un autre angle - 1ère partie

Quiz : Réponds à ces questions et on te dira combien tu auras d'enfants

Ce que tu vis quand tu décides de passer ton permis au Maroc

9 galères par lesquelles on passe avant de se trouver un appartement d'étudiant

10 choses que tu n'as peut-être jamais faites à 20 ans

Les 10 bouteilles d'alcool les plus chères au monde