Et pendant ce temps : Hassan El Fad est accusé de profiter des fonds publics, il riposte

Par le 27 avril 2020 à 12:40

On n’a plus besoin de le présenter, Hassan El Fad est un artiste iconique dont le talent a marqué la télévision marocaine depuis déjà des années. Cependant, le célèbre humoriste a récemment été accusé par un internaute de recevoir “des enveloppes budgétaires conséquentes” pour ses programmes diffusés pendant le Ramadan.

Publicité

GIF: what, mad, aubrey plaza, the chris gethard show, offended ...

Un internaute a, en effet, dénoncé Hassan El Fad comme étant « l’exemple même de la mauvaise gestion des deniers publics », une accusation infondée qui a poussé le comédien à s’exprimer sur le sujet.

Publicité

Sur les réseaux sociaux, Hassan El Fad a clairement démontré que ces accusations étaient fausses.

Il affirme que « la chaîne marocaine 2M n’a jamais dépensé un seul sou pour diffuser ses œuvres pendant le mois sacré de Ramadan » et qu’en réalité, « c’est 2M qui reçoit de l’argent ». De plus, selon ses déclarations, « même les sponsors privés qui épaulent le financement de l’artiste paient 2M pour la diffusion. »

Il a ajouté que « la chaîne de télévision en question touche de grosses sommes notamment grâce aux revenus publicitaires. » Sans oublier que ses œuvres sont rediffusées pendant toute l’année, et même sur YouTube, « tout cela sans aucune rémunération de la part de 2M ».

Dans sa lancée, El Fad a tenu a préciser qu’il était l’unique artiste qui n’a jamais reçu de contrepartie monétaire pour la diffusion de ses œuvres. Quant à son entreprise, il a affirmé que cette dernière participe bien aux deniers publics, notamment grâce aux impôts et la création d’une valeur commerciale ajoutée.

Bien évidemment, Hassan El Fad a tenu à finir son post sur une touche humoristique: “Chams Al-Achia”, une réponse sarcastique qui vise à éprouver de l’indifférence à l’accusation.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Hassan El fad (@elfadhassan) on

Influenceur instagram à mes heures perdues et voyageur dans l'âme, j'aide les jeunes a se dépasser physiquement. Vecteurs de créativité et d'expression, les réseaux sociaux sont ma vocation.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Soufiane Ottmani, ce voyageur marocain qui a réussi le pari fou de faire le tour du Maroc en pleine pandémie

Ecole d'hier et d'aujourd'hui : C'était mieux avant ?

14 stars planétaires sans maquillage

Lorsqu'un Marocain joue au GTA, voilà ce que ça donne...

Les 5 sons Rap validés à écouter en boucle (ou pas)

7 choses que les amoureux de Nutella doivent savoir

7 proverbes Oujdi que vous ne connaissez peut-être pas

10 bonnes raisons d’être célibataire

13 piscines de rêve pour profiter de l'été au Maroc

14 phrases que les filles aux cheveux longs en ont marre d'entendre