« Justice pour Youssef » : enquête sur la mort d’un homme à Casablanca

Par le 18 novembre 2021 à 10:15

 

Publicité

 

Le hashtag « Justice pour Youssef » est viral sur les réseaux sociaux marocains, de nombreux Marocains appelant le roi Mohammed VI à intervenir personnellement dans cette affaire.

Publicité

La Direction générale de la sûreté nationale ( DGSN ) a chargé la préfecture de police de Casablanca d’approfondir son enquête sur le meurtre d’un jeune homme dénommé Youssef.

 

Après avoir regardé et écouté attentivement les enregistrements et autres contenus numériques publiés sur les réseaux sociaux sur les circonstances d’un « accident de la circulation » dans lequel Youssef serait décédé, la police enquête désormais sur l’affaire avec la « gravité nécessaire », a indiqué la   DGSN. dans un rapport.

 

L’« accident de la circulation » mentionné dans le communiqué s’est produit le 8 septembre à Ain Sbaa, quartier Hay Mohammad à Casablanca. Un jeune homme à moto (Youssef) est décédé sur place, tandis que son ami et un policier ont tous deux été blessés.

 

La DGSN a déclaré avoir ordonné aux services nationaux de police judiciaire de poursuivre l’enquête sur l’affaire afin de faire la lumière tant attendue sur les véritables raisons de la mort de Youssef.

 

Le communiqué souligne que les services centraux de sécurité nationale ont également reçu des instructions pour suivre l’affaire, en attendant les résultats de l’enquête judiciaire en cours.

 

La déclaration de la DGSN fait suite à un tollé national alors que les Marocains inondent les plateformes de médias sociaux de messages de solidarité avec la famille de Youssef et appelle les autorités du pays à enquêter sur la mort du jeune homme avec le plus grand sérieux et la plus grande urgence.

 

La famille de Youssef pense que la mort de leur fils n’était pas un accident, et la plupart des appels à la justice et à la solidarité sur les réseaux sociaux ont réitéré cette conviction en appelant les autorités à traduire en justice les meurtriers présumés du jeune homme.

 

#Justice_for_Youssef fait désormais partie des hashtags les plus viraux au Maroc, beaucoup exhortant le gouvernement et le roi Mohammed VI à intervenir pour garantir que justice soit rendue dans une affaire impliquant des policiers.

 

« Cher Roi bien-aimé Mohammed VI, je vous adresse ceci avec tout l’espoir que vous pourrez voir mon appel. Mon fils Youssef a été tué par des policiers qui lui couraient après à cause d’un casque. L’un des policiers dans les motos a poussé mon fils de manière violente, ce qui a conduit au meurtre de mon garçon le plus cher », a écrit la mère de Youssef sur Facebook le 13 novembre.

Persévérante, réservée et solitaire. Beaucoup d’échecs ont fait que je ne croyais plus en moi, mais je ne me suis jamais résignée, car la vie c’est des montagnes russes et les échecs deviennent avec le temps une source de motivation.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Qui est Nouamane El Abiari, la nouvelle sensation qui déchire tout sur Tiktok ?

5 manières de gagner une dispute sans arguments

10 destinations pas chères pour passer des vacances de rêve

15 choses que ta coupe de cheveux dit sur toi

11 personnes qu'on a tous connu sur Instagram

5 rappeurs marocains qui ont réussi leur carrière internationale

Quiz : Réponds à ces questions et on te dira quel homme partagera ta vie (si tu le souhaites)

Découvrons le healthy lifestyle autrement avec ces deux blogueuses marocaines et leurs recettes mettant l'eau à la bouche

6 endroits à visiter au Maroc pendant l'hiver

J'imagine mon Maroc : Et s'il n'y avait pas de piston au Maroc ?