La dépouille d’un Marocain en Espagne rapatriée grâce à une campagne de solidarité réussie

Par le 19 février 2021 à 13:14

Le corps sans vie d’un Marocain a été retrouvé dans une usine abandonnée à Hernani, par un de ses amis. Quelques jours après, une campagne de solidarité s’est mise en place pour pouvoir rapatrier le défunt.

Publicité

D’après le média local El Diario Vasco, l’initiative de solidarité est née dans la province de Gipuzkoa, en Espagne, où le Marocain résidait depuis quatre ans dans la ville d’Eibar. Malheureusement, la procédure judiciaire pour rapatrier le corps dans sa ville d’origine (Tanger) était stoppée par le fait qu’il n’avait pas d’assurance décès. La famille du défunt, qui dispose de peu de moyens, ne pouvait s’assurer des dépenses.
Les amis du défunt Marocain ont organisé une levée de fonds pour pouvoir rapatrier le corps. En seulement quatre jours, une belle somme d’argent a été collectée à laquelle ont contribué des habitants de Zumaia, Tolosa, Amasa-Villabona ou Anoeta, âgés de 25 à 40 ans.

Publicité

La campagne de solidarité a permis de récolter “plus d’argent qu’il n’en fallait pour le rapatriement”. Une partie ira à la famille du défunt et une autre sera conservée au cas où des cas comme celui-ci arrivent.

Humaniste, je cherche avant tout à raconter des histoires qui peuvent vous inspirer. Journaliste dans l'âme depuis mon plus jeune âge.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

C'est quoi le "Icing", la pratique amoureuse des indécis ?

Voici pourquoi le Black Friday n'est pas vraiment fait pour les Marocains

7 choses qui prouvent que les chaînes de télévision marocaines sont vraiment à part

Courir à Casablanca : Voici nos 10 endroits secrets

6 films à regarder absolument avant les Golden Globes 2021

10 duos mythiques que tout Marocain reconnaîtra

19 choses qui prouvent que l'amitié fille-garçon existe

Le Maroc brille en 22ème position pour la mobilité électrique à l'échelle globale

10 choses à dire à ta maman tout de suite

20 choses qui te manquent quand tu es un étudiant à l’étranger