fbpx

La robe de Miss Maroc conçue par Aviad Arik Herman, créateur israélien d’origine marocaine

Par le 30 novembre 2021 à 9:28

 

Publicité

À l’occasion du concours international Miss Univers, organisé le 12 décembre à Eilat, en Israël, Miss Maroc sera habillée par le créateur Aviad Arik Herman.

Publicité

Après quarante d’absence du concours Miss Univers, le Maroc fait un retour doublement remarqué et symbolique en prenant part à ce concours international qui se tiendra en Israël, mais aussi en confiant la conception de la robe de la reine de beauté marocaine, Kawtar Benhalima, au créateur israélien d’origine marocaine Aviad Arik Herman.

Le créateur à l’origine de la robe « Jerusalem of Gold » portée par la ministre de la culture israélienne Miri Regev lors du Festival de Cannes en 2017 est un habitué de ce concours prestigieux avec plus d’une dizaine d’années d’expérience en tant que créateur de robes et de costumes pour les Miss de ce concours.

Aviad Arik Herman habillera ainsi cette année les candidates de Suède, d’Afrique du Sud, de Roumanie, d’Irlande et du Japon mais créera aussi la robe de la Miss d’origine marocaine qui représentera l’Espagne à ce concours, Sarah Loinaz, et enfin celle de Kawtar Benhalima, la Miss Maroc.

« Je suis tellement fier de Kawtar Benhlima et de l’Organisation de Miss Univers Maroc, qui malgré les menaces et les intimidations, ont décidé de venir en Israël et de participer au concours et même de choisir un créateur israélien pour la robe de soirée de leur participante. Ce n’est pas à prendre à la légère et c’est pour moi un grand honneur d’aider le candidat à représenter le Royaume du Maroc. Je suis ravi qu’à travers mon travail professionnel, je puisse contribuer au renforcement des relations et à la promotion de la normalisation entre Israël et le Maroc », a déclaré Herman à la presse israélienne.

Habiller Miss Maroc n’est pas anodin pour ce créateur très attaché à ses racines marocaines. « Ma mère est née et a grandi à Tanger et ma grand-mère y travaillait comme couturière pour des danseuses de flamenco. J’ai été très influencé et je me suis inspiré de sa passion pour le design de mode, les costumes et les belles choses. C’est un grand honneur pour moi de revenir à mes origines et de connecter Israël à l’Espagne et au Maroc à travers le design et l’art », a-t-il poursuivi.

S’agissant de l’inspiration qui guidera la création d’Aviad Arik Herman, créateur de mode spécialisé dans la conception de costumes pour des concours de danse, de théâtre et de beauté, celui-ci déclare par ailleurs qu’ « il est important que les robes que je conçois aient un sens. Quand une reine de beauté représente un pays avec une robe, elle a besoin d’exprimer sa culture et son histoire. Dans le cas de Miss Maroc, il est important pour moi de respecter la richesse culturelle et traditionnelle du Maroc, c’est pourquoi j’ai choisi de concevoir une robe de soirée particulièrement luxueuse inspirée des ‘couleurs marocaines’, avec une représentation prestigieuse, majestueuse et spectaculaire du traditionnel Caftan ».

Persévérante, réservée et solitaire. Beaucoup d’échecs ont fait que je ne croyais plus en moi, mais je ne me suis jamais résigné, car la vie c’est des montagnes russes et les échecs deviennent avec le temps une source de motivation.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

13 caractéristiques d'une fille qui conduit sa propre voiture

7 bonnes raisons de sortir avec un photographe

10 choses que font les petits enfants et que l'on adore

Institut français : salles ouvertes , films (en or) qui brillent

Au Japon, quand un animé meurt, un autre prend sa place

5 choses que vous ne connaissez peut être pas sur le Bacha Coffee

Et si les supers héros grossissaient ?

8 nouveaux hôtels s’ajoutent à ceux dédiés à la quarantaine des voyageurs de la liste B

12 leçons que Casablanca nous a apprises

9 types de marocains sur Instagram pendant le confinement