fbpx

8 types de Marocains qui nous déçoivent

Par

Notre pays on l’aime, avec ses qualités et ses défauts. Mais il faut avouer qu’on se passerait bien de certains défauts. Aujourd’hui, on vous présente l’un de ces défauts : 8 Marocains qui nous déçoivent.

Publicité

1. Le monsieur qui a l’âge de ton grand-père et qui te reluque

Ou peut-être il a kiffé ta jellaba ?

Publicité

2. Le jeune qui t’insulte parce que tu n’as pas voulu lui donner ton numéro

Tu abuses, il voulait juste vérifier que son téléphone marchait bien.

3. L’homme qui te suit avec sa voiture pendant que tu marches

Awla mskine il veut juste s’assurer de ta sécurité ?

4. Celui qui te regarde de travers parce que tu portes une robe

La vérité toi aussi tu as déconné, tu es peu habillée.

5. Celui qui te regarde de travers parce que tu nages avec ton voile

Ah là c’est entièrement ta faute, tu es trop habillée.

6. Celui qui te psspss pour que tu t’arrêtes lui parler

Alors que tu es sur le chemin de l’école, ou de ton boulot.

7. Celui qui te traite de moins que rien à cause d’un jean déchiré

Alors que lui ne fait rien de sa vie pendant que toi tu t’instruis/travailles.

8. Celui qui crie « Oh la pute » quand il te voit maquillée et bien habillée

Éternelle amoureuse, éternelle rêveuse, éternelle patriote. Je me ferai un plaisir de partager avec vous mes dernières découvertes, mes coups de coeur, ainsi que mes coups de gueule.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Les pires photos de famille publiées sur Internet

7 preuves que les Marocains et la drague font deux

Ces 8 mannequins sont hors du commun

On a tous un ami sur Instagram qui...

Découvrons le healthy lifestyle autrement avec ces deux blogueuses marocaines et leurs recettes mettant l'eau à la bouche

8 choses qu'on a appris sur la vie grâce aux films de Disney

Les 10 pensées qui te traversent la tête après le Ftour

Si tu as plus de 7/10 à ce test, tu es un vrai barçaoui

Reconnaîtriez-vous l'hymne national Marocain s'il était en français ?

Gagne ton ticket pour Maitre Gims au Festival Mawazine