fbpx

J’imagine mon Maroc : Et si les Marocains n’étaient pas pervers ?

Par

La nouvelle de l’agression sexuelle d’une jeune fille dans un bus à Casablanca nous a fait rappeler que le Maroc est bien loin d’être le havre de paix qu’on aurait voulu qu’il soit. Dans un pays où l’insécurité règne telle un caïd, on a décidé de s’imaginer un Maroc où les hommes marocains ne sont pas pervers.

Publicité

1. Cette agression ainsi que des dizaines de milliers d’autres n’auraient jamais eu lieu

2. Ta mère/ta soeur/ta femme/ta fille/ta tante, pourrait sortir habillée comme elle veut

Publicité

3. Tu pourrais te baigner dans la mer sans devoir être accompagnée d’une présence masculine

4. Tu pourrais faire du street workout comme en Californie

5. La victime d’un viol ne serait pas accusée d’avoir provoqué le violeur par son accoutrement

6. Tu n’aurais pas à mettre une jellaba/un peignoir long pour aller chez l7anout qui fait le coin
7. Arrivée devant un café blindé, tu n’aurais pas à le contourner en marchant sur le goudron cachée derrière les voitures
8. Tu ferais ton exposé/ta présentation sans avoir à subir les regards insistants de certains

9. Tu traverserais la route sans te faire klaxonner

10. Tu irais au travail, à l’école, n’importe où sans te faire harceler

Éternelle amoureuse, éternelle rêveuse, éternelle patriote. Je me ferai un plaisir de partager avec vous mes dernières découvertes, mes coups de coeur, ainsi que mes coups de gueule.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

20 endroits paradisiaques à visiter au Maroc en 2020

Voici une liste des choses que fait /t'apporte ta tante de l'étranger

18 adjectifs purement marocains pour décrire une femme

8 choses qu'on a appris sur la vie grâce aux films de Disney

L'histoire derrière les couleurs des objets de la vie quotidienne

6 métiers du digital qui paient le mieux au Maroc

Les 8 photos les plus 'cools' du Président Barack Obama

Les Sugar Babies Marocaines: Qui sont-elles ?

Trolltunga, le précipice le plus vertigineux de la planète

Et pendant ce temps : Le ministre de la Culture veut une version "funky" de l'hymne national