fbpx

Le Maroc a officiellement son « Morocco Day » à Washington

Par le 1 avril 2019 à 11:33

Le Maroc sera mis en avant annuellement à Washington. La capitale US célébrera chaque 29 mars, et pour douze ans, le « Morocco Day », afin de rendre un hommage aux villes du royaume.

Publicité

L’annonce a été faite le 29 mars dernier par Muriel Bowser, maire de Washington DC. La ville célèbrera « l’histoire qui lie les Etats-Unis et le Maroc, » qui est le premier à reconnaître l’indépendance du pays en 1777.

Publicité

« C’est officiel ! Aujourd’hui est la «Journée du Maroc» à Washington DC. Cette reconnaissance officielle de la Journée du Maroc à Washington, DC, reflète la reconnaissance par les législateurs et les citoyens américains des relations de longue date du Maroc avec les États-Unis. Le réseau américano-marocain a pour stratégie de célébrer la Journée du Maroc en reconnaissant l’une des douze régions marocaines chaque année. Cette année, l’événement célèbre la ville de Zagora, dans la région Souss-Massa-Dra. » pouvait-on lire sur la page Facebook du consulat américain du Maroc. 

Zagora a été, en effet, la première ville mise en avant lors de la première édition du Morocco Day, durant laquelle, plusieurs rencontres et échanges ont eu lieu entre les représentants du Maroc et de Washington, dont des habitants de la ville, hommes d’affaires… etc.

Journaliste et animatrice. Mon métier est ma passion... Âme rêveuse et joyeuse, mon bonheur ? Les animaux.

Publicité

Les indémodables

Un mec bien est dit 'Rojola', voici pourquoi...

12 bonnes raisons d'aimer ses cheveux bouclés

9 mots et expressions que seuls les Marocains connaissent 

5 expressions françaises enfin expliquées

10 bonnes raisons de détester les Algériens

5 livres incontournables que tout professionnel du marketing digital devrait lire

Quiz : Quel personnage de Marock es-tu ?

À la découverte de Leila, la petite île à 200m des côtes du Royaume revendiquée par le Maroc

Maroc, dans quels domaines te démarques-tu ?

Top 19 des perles de la télé-realité française