Les étudiants des grandes écoles d’ingénieurs à Rabat manifestent leur ras-le-bol des cours à distance

Par le 22 février 2021 à 16:31 - 804 réactions

Les étudiants des grandes écoles d’ingénieurs à Rabat poussent une gueulante. La situation des cours à distance et la fermeture des internats pénalisent bon nombre d’élèves. Ils appellent à un retour des cours en présentiel et l’accès aux internats.

Publicité

Dans un communiqué, signé par cinq présidents d’associations de grandes écoles (ENSIAS, l’INPT, l’INSEA, ENIM et l’ENSAM Rabat), les étudiants pointent du doigt qu’ils ont remarqué “un assouplissement des mesures de précautions” pour des établissements de primaire, de collège, des classes préparatoires et même la réouverture de certains internats tandis que les écoles d’ingénieurs de Rabat ne bénéficient pas des mêmes droits.

Publicité

“Les écoles d’ingénieurs à Rabat continuent de faire les cours à distance malgré les correspondances qu’on a pu faire. Les internats à Rabat ne peuvent pas être rouverts, mais nous n’avons pas eu de raison pour expliquer cette décision, alors qu’à Casablanca et dans d’autres villes, les écoles d’ingénieurs, comme l’EMI ou l’ENSEM ont repris les cours en présentiel et que les internats ont rouvert, depuis à peu près un mois”, nous explique Abdessamad Jalal, président de l’association des étudiants de l’école des mines à Rabat.

L’étudiant ingénieur nous précise que les étudiants demandaient à retourner en présentiel dès septembre 2020. Certains étudiants sont durement impactés par la situation, “car ils se trouvent dans des endroits où la connexion internet est difficile à avoir, ou même quasiment inexistante”. De plus, la formation en ingénierie nécessite de faire des travaux pratiques. “Le cursus est technique, nous avons besoin de terrain, de visites de chantier, de manipuler des machines, et là nous n’avons rien de tout cela”.

Concernant l’internat, certains élèves de cinquième année ont besoin d’y accéder pour pouvoir faire leurs stage de fin d’études qui ont lieu généralement à Rabat et Casablanca. Avoir une chambre à l’internat leur permet de ne pas payer un loyer exorbitant pour continuer leurs études.

Voici le texte du communiqué :

بيان استنكاري rabat

Humaniste, je cherche avant tout à raconter des histoires qui peuvent vous inspirer. Journaliste dans l'âme depuis mon plus jeune âge.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Découvrez ces 9 détails bien dissimulés derrière ces célèbres logos

8 pays idylliques qu'un Marocain peut visiter sans visa

Les galères d'une fille qui porte le voile

17 preuves que tu vis à 100 à l'heure et c'est tant mieux

7 choses que vous devez savoir sur le cannabis

13 habitudes que nous avons et que les plus âgés ne comprendront jamais

10 choses à ne surtout pas dire à votre chéri(e)

Jidar - Toiles de rue : Wall of peace & love à Rabat

18 images pour illustrer les différences de langage au Maroc

Les plus belles photos de Lalla Meryem entre le passé et le présent