Les migrants en situation irrégulière au Maroc demandent à avoir des titres de séjour provisoires

Par le 12 mars 2021 à 15:27 - 64 réactions

Un mémorandum intitulé Résidence + vient d’être lancé cette semaine par plusieurs associations qui défendent les droits des migrants au Maroc, dont le collectif Papiers pour tous. Leur demande est claire : obtenir des cartes de séjour provisoires, d’une durée d’un an.

Publicité

Les migrants en situation irrégulière veulent obtenir le précieux sésame (titre de séjour) “le temps pour les migrants de trouver un travail et d’être dans la légalité”, précise une source du collectif dans un communiqué de presse. Grâce à ce papier de résidence ils pourraient rompre le cercle vicieux de l’exigence du titre de séjour pour l’obtention d’un emploi et de l’exigence de l’attestation d’emploi pour un titre de séjour.

Publicité

A l’origine de cette initiative, l’Organisation démocratique du travail-immigrés (ODT-I) et le conseil des migrants subsahariens au Maroc et Papiers pour tous. Les signataires de ce mémorandum “lancent un appel aux autorités marocaines afin d’adopter des mesures courageuses, innovantes et pertinentes, susceptibles d’aider la population migrante à surmonter l’impact négatif de la pandémie qui est venue aggraver davantage une situation déjà précaire”.

Humaniste, je cherche avant tout à raconter des histoires qui peuvent vous inspirer. Journaliste dans l'âme depuis mon plus jeune âge.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

12 signes qui font de toi un architecte

Illustradil : la BD châabi cool du marocain Adil El Meslouhi

Ces marques urbaines qui reprennent les éléments de la culture Marocaine à leur sauce

10 choses que seuls ceux qui n’ont jamais passé le permis comprendront

10 choses qu'une fille se dit avant de se couper les cheveux

La preuve en photos que vos parents avaient beaucoup de style

13 types de personnes que tu rencontres à la Mo9ata3a

Je suis une lesbienne marocaine et ma mère me pousse à me marier

10 phrases que tu dis si tu es un 'bla nefss'

12 enfants qui redonnent foi en l'humanité