fbpx

Les parents d’élèves de la mission française protestent contre les factures à payer

Par le 20 mai 2020 à 16:40 - 81 réactions

Vu le confinement instauré depuis le 20 mars dernier, la situation financière est compliquée chez plusieurs ménages, et certains se trouvent obligés de payer des factures colossales, y compris les frais de scolarité de leurs enfants, sans aucune réduction ou négociation en ces temps de crise.

Publicité

D’ailleurs, le Groupement des associations des parents d’élèves des établissements d’enseignement français au Maroc (APEK, API, CAPE, PEEP) proteste contre le payement entier des frais de scolarité du troisième trimestre inchangés soit les mois d’avril, mai et juin étant donné que la reprise n’est prévue au Maroc qu’en septembre prochain.

Publicité

Le Groupement fait savoir que les parents demandent une ajustabilité de ladite facture, et une mise à niveau et amélioration de l’enseignement à distance, ainsi qu’il ont exprimé un refus concernant les augmentations des frais sur les trois prochaines années.

Passionnée de lecture, d'écriture et de cuisine internationale. Mes passions sont mes priorités dans la vie ❤️

Publicité

Les indémodables

Les plus belles mosquées à travers le monde

Tu sais que c'est Achoura au Maroc quand...

12 choses qui font de lui l'homme parfait

Quiz : Tu te crois un vrai Gamer ? On te met au défi

Ces prénoms de garçons marocains qui s'écrivent de 36 000 manières différentes

12 bonnes raisons de donner votre sang, là, maintenant, tout de suite

6 ingrédients pour réussir la création de votre entreprise

6 raisons de sortir avec un(e) marocain(e) du signe de la balance

Ces 5 produits que vous serez surpris de découvrir

Toi aussi tu dépasses le délai de paiement fixé pour tes factures, tu n’es pas le seul