fbpx

Les parents d’élèves de la mission française protestent contre les factures à payer

Par le 20 mai 2020 à 16:40

Vu le confinement instauré depuis le 20 mars dernier, la situation financière est compliquée chez plusieurs ménages, et certains se trouvent obligés de payer des factures colossales, y compris les frais de scolarité de leurs enfants, sans aucune réduction ou négociation en ces temps de crise.

Publicité

D’ailleurs, le Groupement des associations des parents d’élèves des établissements d’enseignement français au Maroc (APEK, API, CAPE, PEEP) proteste contre le payement entier des frais de scolarité du troisième trimestre inchangés soit les mois d’avril, mai et juin étant donné que la reprise n’est prévue au Maroc qu’en septembre prochain.

Publicité

Le Groupement fait savoir que les parents demandent une ajustabilité de ladite facture, et une mise à niveau et amélioration de l’enseignement à distance, ainsi qu’il ont exprimé un refus concernant les augmentations des frais sur les trois prochaines années.

Passionnée de lecture, d'écriture et de cuisine internationale. Mes passions sont mes priorités dans la vie ❤️

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

8 adages et expressions marocaines pour enrichir votre vocabulaire

Mon beau Maroc : Meknès, La ville aux cent minarets

Ces célébrités qui ont un jour été colocs

Photos : La preuve que la barbe est le 'maquillage' des hommes

13 moments par lesquels tous les conducteurs débutants sont passés

12 choses que vous ignorez totalement sur le Maroc et les marocains

6 types de personnes qu'on a tous déjà croisées en classe le jour du bac

Top 8 des scènes mythiques de Game of Thrones

Toi petit vs toi maintenant : 8 différences dont tu viens de te rendre compte

6 choses qu'un mec se dit lorsqu'il voit une fille en robe