fbpx

Mister Crazy, le rappeur emprisonné pour avoir cité l’hymne national dans ce clip

Par le 18 octobre 2014 à 22:40 - 49 réactions

Décidément, exprimer le quotidien de la jeunesse casablancaise, et marocaine par la même occasion, serait un crime au Maroc. La preuve ? La condamnation d’un nouveau rappeur marocain, à 3 mois de prison ferme, après des clips jugés offensants par le tribunal de première instance de Ain Sebaa.

Publicité

Capture

Le rappeur en question est Othmane Atiq, un lycéen de 17 ans, connu dans la scène musicale sous le nom de Mister Crazy. Il a, à son compte, 3 clips vidéo, dont l’un a atteint un nombre de vues de plus d’un million sur Youtube. La particularité de ses chansons est que celles-ci traitent le quotidien cru et sans tabou de la jeunesse marocaine, avec violence, drogues et scènes de rue. Mais apparemment, ce genre de critiques n’est pas accepté au Maroc, et des crimes tels que « détournement des paroles de l’hymne national », « insulte à corps constitué », « propos immoraux » et « incitation à la consommation de drogue » ont été choisis par le tribunal pour condamner le jeune rappeur.

Publicité

Le clip en question

Son autre clip ayant atteint plus d’1M de vues

Je suis une magicienne des temps modernes. Entre mon métier et ma passion, chaque jour je crée des choses par la seule force de mon esprit.

Publicité

Les indémodables

14 photos qui prouvent que la différence fait la beauté

Quiz : Réponds à ces 5 questions et on te dira quel métier te convient le plus

Top 10 des paroles les plus tordues de la chanson marocaine

8 choses qui te passent par la tête quand tu es célibataire le jour de la Saint-Valentin

L'histoire derrière les couleurs des objets de la vie quotidienne

On a tous ce pote 'ze9ram' qui, pour rien au monde, ne l'admettra

Quiz : Découvre ce que les gens aiment le plus chez toi à partir de tes préférences culinaires marocaines

10 stéréotypes sur les étudiants en littérature

Tu as utilisé MSN Messenger si...

13 expressions qu'il ne faut plus utiliser