fbpx

Mode d’emploi : Comment énerver un Fassi ?

Par - 5508 réactions

Dans le cadre de la série de comment énerver un Rbati, Marrakchi, Casaoui, ou même Chelh, on vous propose le mode d’emploi pour énerver un Fassi !

Publicité

1. Lui demander de prononcer 1,440 en arabe et bien rigoler

2015-06-30-1435678830-448700-laughterjames

2. Lui dire qu’il n’y a rien à faire à Fès

Fes

Publicité

3. Lui dire que les mecs fassis sont assez ‘mbentines

0-girl-you-want-to-go-out-tonight

4. Lui rappeler que pour faire la fête il doit aller jusqu’à Casa

lil girl

5. Lui dire que pendant qu’eux jouent au Touti, les autres Marocains savent mieux profiter de leurs nuits ramadanesques

Not_even_sorry

6. Lui expliquer que trop de « sswab » tue le « sswab »

dear-god-reaction-gif

7. Lui dire que tous les Fassis qui ont réussi se sont installés à Casa ou Rabat parce qu’il n’y a aucune opportunité à Fès

28-The-Godfather

8. Lui dire qu’on en a marre de les voir envahir le secteur bancaire

enough

9. Bien insister sur le fait que, oui ils étaient les plus civilisés, mais il y a 13 siècles de cela au temps des Mérinides

davidtennantlaugh

10. Finir en disant qu’avec tous ces ‘ba9ba9’, on a l’impression d’être dans un poulailler !

Mila-kunis-laughing

Éternelle amoureuse, éternelle rêveuse, éternelle patriote. Je me ferai un plaisir de partager avec vous mes dernières découvertes, mes coups de coeur, ainsi que mes coups de gueule.

Publicité

Les indémodables

Vous avez décidé de vous mettre au sport pendant ramadan ? Notre coach vous livre ses astuces

Voici une liste des choses que fait /t'apporte ta tante de l'étranger

Amoureux du Maroc, voici 14 comptes Instagram qui vous laisseront sans voix

9 preuves que les étudiants sont des cuistots à part entière

Les personnalités arabes qui ont marqué l’histoire

9 raisons d'adorer les trains marocains

Découvre ces stars comme tu ne les as jamais vues

10 meilleurs restaurants sushis à Casablanca

#WeatherGotMeLike : Nos 7 réactions face au dérèglement climatique

15 situations que tous les roux ont déjà vécues