fbpx

Soukaina Bellafquih, cette « Make up artist » qui invente des personnages pour transmettre des messages et vaincre ses peurs

Par le 20 décembre 2018 à 11:34

Se transformer en différents personnages sans déguisements, ni de masques c’est possible ! Le « Make up » ainsi que quelques matériaux de bases suffisent pour Soukaina Bellafquih, une jeune marocaine, pour donner un résultat époustouflant…

Publicité

Elle crée sensation sur la toile en montrant l’étendue de son talent, tout en transmettant des messages aux citoyens, uniquement avec le maquillage.

Quand l’art parle…

Âgée de 26 ans, Soukaina poursuit ses études en médecine et réside à Salé. Malgré les efforts incessants qui doivent être déployés dans ce domaine, Soukaina trouve son plaisir en pratiquant l’art du maquillage. 

Publicité

Cette jeune fille dotée d’un talent époustouflant, a commencé à se faire repérer sur la toile avec plusieurs œuvres qui ont marqué les esprits !  

Bien qu’elle ne dispose pas de tous les moyens nécessaires pour développer ses compétences, elle essaye de créer des petites merveilles avec des matières de base. Sa passion ? Se transformer en de nouveaux personnages avec uniquement du maquillage et elle le fait très bien !

Toutefois, le maquillage n’est pas sa première expérience. L’art coule dans les veines de Soukaina qui dessine depuis toujours des croquis et des portraits. Mais il aura fallu qu’elle se consacre au make-up lors d’Halloween, pour qu’elle développe ses compétences. La jeune fille s’est mise à inventer des personnages et à partager les photos sur ses réseaux sociaux suscitant l’admiration des internautes. Ce qui n’a pas manqué de lui donner encore plus de motivation et l’encourageait à se développer encore plus.

Entre les 4 heures de travail et parfois 2 jours de préparation non-stop, le résultat de ses œuvres nous laissent ébahis !

Quand le maquillage devient un moyen d’expression…

Cette passion représente pour Soukaina un moyen d’expression mais surtout un remède pour vaincre ses craintes et phobies dans la vie.

La jeune fille est confrontée à plusieurs situations durant son cursus en médecine qui marquent son esprit, et qui l’a mettent mal à l’aise. Afin de surpasser cela, elle a donc décidé de créer des personnages sanglotants et horrifiants sur son corps ce qui l’a bien aidé à gérer n’importe quelle situation et n’importe quel cas en médecine. Et ce n’est pas tout …

La jeune artiste, songe également à transmettre des messages à travers ses personnages en s’inspirant des tragédies survenues dans la société. Parmi les drames qu’elle a représenté à travers son maquillage : Le viol collectif de la fille du bus ainsi que la tragédie du train de Bouknadel.

Et elle ne compte pas s’arrêter là… Soukaina vit sa passion, faisant d’elle un réel moyen d’expression pour impacter la société mais surtout une manière de vaincre ses peurs !

Un vrai talent…

Journaliste et animatrice de formation, mon métier est ma passion. Âme rêveuse et joyeuse, mon bonheur absolu est les animaux.

Publicité

Les indémodables

Les 5 fausses idées qu'on a tous après le bac

7 premières fois qu’aucune fille n’oubliera

15 types de personnes avec lesquelles on a tous déjà parlé sur les réseaux sociaux

10 choses à faire à la Saint-Valentin quand on est célibataire

Mon Beau Maroc : Rabat, la capitale culturelle du Maroc

7 galères de filles qui arrivent forcément avec cette canicule

Découvrez les 8 bons deals ftour à Casablanca

Ces choses que seules les filles à forte poitrine comprendront

10 films à voir (et revoir) entre potes

Ces acteurs qui prouvent que le cinéma au Maroc n'est qu'une rumeur