fbpx

11 expressions marocaines incroyablement sexistes mais qu’on trouve normales

Par - 1005 réactions

Le problème du sexisme ? C’est qu’il est tellement ancré dans la société qu’aujourd’hui il est difficile pour nous de réaliser que certaines actions, certaines paroles sont ultra sexistes. Quand même la femme ne réalise pas la portée sexiste d’un élément, c’est que l’heure est grave. Cher lecteur, voici 11 expressions marocaines incroyablement sexistes mais qu’on trouve normales.

Publicité

1. Trejjel m3ana

Expression utilisée lorsqu’on a besoin que la personne soit à la hauteur.

Publicité

2. Kelmat rjal

Depuis quand les femmes n’ont pas de parole ? Ou la parole de la femme a moins de poids ?

3. Ssouguan del3yalat

Dès qu’on voit un conducteur qui ne maîtrise pas bien sa voiture ou qui fait une manipulation bizarre, on conclut tout de suite qu’il s’agit d’une femme !

4. Ma3rift rjal kenz

Parce que connaître une femme est synonyme de galère et problèmes !

5. Rajel houwa lkelma

Ou lmra chnou ?

6. Roujoula b7er ou l3ouwama 9lal

Mais oui tout à fait.

7. Marjla ma walou hadi

Utilisée lorsque la personne ne tient pas parole, ou montre de la faiblesse.

9. Brrouuujoula !

Ou ble2ounouta, ça passe pas ?

10. Hadik ghir wliya

Yak a sidi ?

11. Chghoulkoum khawi, chghel l3yalat

Ah mais c’est sûr que nous les femmes on ne fait que des trucs futiles et inintéressants.

Éternelle amoureuse, éternelle rêveuse, éternelle patriote. Je me ferai un plaisir de partager avec vous mes dernières découvertes, mes coups de coeur, ainsi que mes coups de gueule.

Publicité

Les indémodables

Les superstitions marocaines les plus farfelues

Les 10 voitures les plus chères au monde

Tu es un marocain étudiant à l'étranger quand...

20 proverbes populaires typiquement marocains

Quiz : Réponds par OUI ou par NON et on te dira quelle sera ta situation amoureuse en 2018

10 choses que font les petits enfants et que l'on adore

17 choses que tu vis quand tu n'as pas de voiture à Casa

12 raisons d'utiliser Uber à Casablanca

Pour favoriser l'apprentissage de l'arabe, cet artiste égyptien transforme les mots en dessins

24 signes qui font de toi un étudiant de l'ISCAE