Vidéo: Adil Miloudi s’adresse aux marocaines après ses propos misogynes…

Par le 1 octobre 2019 à 14:21

Adil Miloudi avait soulevé un véritable tollé avec ses propos sexistes, misogynes et révoltants durant l’émission Kotbi Tonight diffusée sur Chada TV. Le chanteur avait ouvertement  incité à travers ses déclarations à « la violence conjugale », et l’émission a été suspendue par la HACA pour une durée de trois semaines. Par ailleurs, Adil Miloudi vient, une nouvelle fois, de réagir à travers une nouvelle vidéo, adressée aux marocaines, dans laquelle… il s’excuse !

Publicité

Dans une vidéo partagée sur son compte Facebook et ayant provoqué l’ire des internautes, Adil Miloudi a annoncé « ne pas avoir l’intention d’offenser les femmes » qu’il a qualifié de « ses soeurs », tout en ajoutant avoir tenu les propos à polémique « pour rigoler ».

Publicité

« Un message à mes soeurs marocaines: Je vous annonce que Adil Miloudi ne peut jamais dire une chose qui ne vous plaira pas ou qui pourra vous offenser. C’était juste pour rire, je vous le jure, j’étais juste en train de rire, et ma femme était présente, et elle s’excusera également auprès de vous. » a-t-il souligné en ajoutant: « Je ne peux pas me permettre d’humilier la femme. J’étais vraiment en train de rire. »

Journaliste et animatrice. Mon métier est ma passion... Âme rêveuse et joyeuse, mon bonheur ? Les animaux.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Voici pourquoi toute jeune fille marocaine a déjà eu des envies meurtrières chez son coiffeur

Les plus beaux mariages princiers de la décennie

10 phrases que les filles aux cheveux bouclés en ont marre d'entendre

6 caractéristiques qui font du Capricorne un être admirable

Festivals : 8 choses à mettre dans son sac

Qu'est ce que le syndrome du visage vide, nouveau trouble du COVID ?

Tu sais que t'es un 'shop' quand...

10 choses que les Marocains aiment les jours de pluie

7 signes qui font de toi un étudiant en psychologie au Maroc

Top 20 des moments où on passe de la joie à la déprime en quelques secondes