fbpx

Tanger se dotera du premier téléphérique au Maroc

Par le 28 juillet 2021 à 10:25

La ville de Tanger sera la première ville au Maroc à se doter d’un téléphérique. Une belle manière de mettre en avant la ville et rajouter du charme indéniable à cette cité tant appréciée.

Publicité

D’après Le Site Info, le téléphérique sera étendu sur près de 2 kilomètres et reliera 4 stations : Borj Nâam (La Kasbah), du port ferry (port de Tanger ville), du port de plaisance (La Marina) et de la place Faro (Sour Al Maâgazine).

Publicité

Le président-directeur général de la SAPT Mohamed Ouanaya a souligné l’importance de ce projet en affirmant qu’il s’agit “d’une installation symbolique et moderne, qui s’inscrit dans le cadre du projet royal de reconversion de la zone portuaire de la ville de Tanger”. L’installation permettra même de “positionner Tanger comme une des plus grandes villes touristiques dans la rive nord de la Méditerranée”.

En plusieurs phases, le projet va se diviser en deux étapes, la première est celle des deux tronçons “Borj Nâam – Gare port ferry – Gare port de plaisance” s’étendant sur 1,3 kilomètre. La mise en service est prévue pour 2024. La seconde phase concernera le tronçon “Gare port de plaisance – Gare place Faro” sur 700 mètres avec une capacité globale de 2.000 passagers par heure.

Ce projet nécessitera une enveloppe budgétaire de 240 millions de dirhams, avec une capacité de 1.000 passagers par heure.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Les 5 personnes que tu croises au Hammam marocain

12 choses que vous ignoriez sur les bananes

Tu sais que c'est bientôt l'Aïd El Kbir au Maroc quand...

Quiz : Ces 6 questions vont t'aider à avoir une idée sur ce que tes amis pensent de toi

Top 15 des excuses qu'on s'invente pour ne pas aller faire du sport

Quiz : Réponds à ces questions pour savoir ce que 2018 te réserve

Les lieux merveilleux à visiter avant de mourir

12 choses qui se passent quand tu postules pour un stage

10 types de chauffeurs de taxi marocains

Tu sais que tu es prêt(e) à déclarer la guerre aux moustiques quand...