Une collégienne torturée et violée dans la cour du collège à Marrakech

Par le 26 décembre 2021 à 11:27

 

Publicité

Une collégienne, âgée de 13 ans, a été enlevée et retrouvée ligotée dans la cour de son établissement à Marrakech. Rapporte Le360.

A la sortie des classes, mardi dernier, une jeune collégienne, âgée de 13 ans, en troisième année au collège Othman Ibn Affan dans la zone d’Ouadya à Marrakech, n’a pas donné signe de vie. Sa mère, qui l’attendait devant le collège, n’a perdu espoir qu’après la sortie de tous les élèves, y compris son frère qui est dans le même collège.

Publicité

Effrayée, la mère s’est directement adressée aux gendarmes de la région pour porter plainte. A son retour, elle a contacté l’agent de sécurité du collège.

Ce dernier l’a accompagnée à l’intérieur de l’établissement scolaire dans l’espoir de la retrouver. Au milieu de la cour, ils ont découvert la fille sur le sol dans un état déplorable. Les mains et les pieds étaient ligotés et sa tête entourée d’un sac en plastique. A ce moment, l’agent de sécurité a immédiatement alerté les éléments de la gendarmerie royale et les services de la protection civile qui ont débarqué sur les lieux.

La victime a été immédiatement évacuée au centre hospitalier universitaire (CHU) Mohammed VI de Marrakech où elle a été prise en charge pendant 24 heures. Des certificats médicaux attestant de l’atrocité de la violence et du viol ont été remis à la victime. L’un des jeunes, réputé dans la région pour ses violences, serait l’auteur de cette barbarie.

Ce que déterminera l’enquête ouverte par les éléments de la gendarmerie royale sous la supervision du parquet compétent. Le criminel sera poursuivi pour enlèvement, séquestration, violences aggravées et viol accompagné d’actes de barbarie. L’affaire a fait l’objet d’un communiqué des associations locales des droits humains dénonçant cette criminalité et appelant les autorités compétentes à ouvrir une enquête approfondie dans ce cadre.

Persévérante, réservée et solitaire. Beaucoup d’échecs ont fait que je ne croyais plus en moi, mais je ne me suis jamais résignée, car la vie c’est des montagnes russes et les échecs deviennent avec le temps une source de motivation.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Les 11 faits particulièrement inutiles à savoir (ou pas)

Voici pourquoi il vaut mieux rester en pyjama le soir du réveillon

Ces personnes "ordinaires" qui ont épousé des membres de la monarchie

7 situations que seuls les gens avec des rires hors-normes ont connues

9 faits qu'il faut savoir sur le Sahara Marocain

Casablanca : Ces 6 endroits mythiques que beaucoup de jeunes squattent

Les 5 personnes que tu croises au Hammam marocain

11 choses que t'as apprises en étant Casaoui

12 habitudes à adopter pour être le meilleur chef d'entreprise

6 messages hilarants de papas marocains