fbpx

Vidéo : Achraf Bencharki échappe à une amende de 300.000 dirhams

Avatar

Par le 18 mai 2020 à 15:38

Le joueur international Achraf Bencharki, actuellement évoluant au sein du club de football égyptien Zamalek Sporting Club, avait récemment participé à la caméra cachée présentée par Ramez Jalal.

Publicité

10 Gif to learn to speak to booklovers

Une participation qui ne plaira pas à Mortada Mansour, le président du club Égyptien. Il avait déclaré que le joueur Marocain ainsi que son coéquipier égyptien Tarek Hamed allaient écoper de sanctions pour avoir fait partie de l’événement organisé par le comédien.

Publicité

Rapportées par le360sport, les dires du président sont clairs: «J’aurais refusé qu’Achraf Bencharki et Tarek Hamed participent à ce programme s’ils m’avaient consulté. Moi-même j’avais reçu un appel pour y prendre part et j’ai décliné l’invitation».

رد فعل أشرف بن شرقي ومحاولة ضرب رامز جلال في رامز مجنون رسمي

Le président du club avait affirmé que tout joueur qui participe à la caméra cachée de Ramez Jalal devra verser une amende de 500.000 livres (environ 300.000 dirhams marocains).

Cependant, après la diffusion des épisodes, le chef du club des Chevaliers Blancs a changé d’avis et annuler l’amende des deux joueurs. En effet, c’est le coup du Marocain Bencharki envers le comédien Ramez qui aurait changé la donne…

Avatar

Influenceur instagram à mes heures perdues et voyageur dans l'âme, j'aide les jeunes a se dépasser physiquement. Vecteurs de créativité et d'expression, les réseaux sociaux sont ma vocation.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

15 choses que seuls ceux qui sont nés dans les années 90s comprendront

6 métiers du digital qui paient le mieux au Maroc

20 phrases que tu te dis quand tu fais le ménage

10 spots où prendre une belle photo à Casablanca

Ces 10 moments où tu aimerais bien être invisible

8 bonnes raisons d'aller voir Joker au cinéma

Top 10 des Youtubeurs les plus connus au Maroc

Les 8 tweets les plus drôles concernant l’affaire du compte piraté de Nabila Mounib

Au Maroc, il est très difficile d’être ponctuel, vous voulez savoir pourquoi ?

17 clichés qui montrent à quel point on est addicts à nos téléphones