fbpx

Vidéo: Dounia Batma tente de quitter le Maroc et se fait recaler par les autorités

Par le 3 janvier 2020 à 15:57

Alors qu’elle vient d’être poursuivie en état de liberté dans le cadre de l’affaire de « Hamzamonbb », Dounia Batma a essayé de quitter le territoire national malgré la décision judiciaire… Elle a fini par être recalée.

Publicité

Dans une vidéo relayée par nos confrères de ChoufTv, on y voit la chanteuse marocaine en compagnie de son mari Mohammed Al Turk à l’aéroport Mohammed V. Selon plusieurs médias, elle a été bloquée par les autorités suite à la décision judiciaire d’interdiction de dépasser le territoire national, pendant que l’enquête autour de sa présumée implication est en cours.

Publicité

De son côté, Mohammed Al Turk aurait confié au Le360 que son épouse n’a pas été arrêtée à l’aéroport et l’avait uniquement accompagné afin qu’il reprenne un vol vers le Bahreïn qui a fini par être reporté…

Pour rappel, l’enquête relative à l’affaire de « Hamzamonbb » se poursuit et les deux soeurs Batma sont en liberté provisoire après avoir déposé des cautions de 400.000 Dirhams et 100.000 dirhams.

Affaire à suivre. 

حصري وعاجل بعد التحقيق معها:منع دنيا بطمة من مغادرة أرض الوطن شوفو شنو وقع ليها فمطاركازا بعد الصدمة

Journaliste et animatrice. Mon métier est ma passion... Âme rêveuse et joyeuse, mon bonheur ? Les animaux.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

5 îles que tu peux acheter au prix de ton diplôme de Grande École

6 choses que le Marocain fait avec son sweatshirt préféré

Quiz : Réponds par OUI ou par NON et on te dira quelle sera ta situation amoureuse en 2018

8 choses qui prouvent que tu es un enfant de médecin

Photos : Découvrez l’AMI, l’association qui facilite le quotidien des enfants souffrant de handicap

Les Free Monkeyz dissèquent les goûts des artistes depuis Casablanca

Ces 12 choses que vous ne faites qu'avec votre meilleure amie

Mon beau Maroc : Destination Chefchaouen

8 films pour un weekend parfait

7 situations que seules les personnes avec des parents marocains stricts ont déjà connues