fbpx

Vidéo: La marocaine Mariam Hussein condamnée à Dubaï pour « ébats sexuels »

Par le 28 janvier 2020 à 11:21

On vous en parlait il y a des mois, l’actrice et chanteuse marocaine Mariam Hussein a été condamnée aux Émirats Arabes Unis à un mois de prison  et à une expulsion du pays, suite à des rapports sexuels qu’elle aurait eu avec un rappeur lors des fêtes de fin d’année. Toutefois, la vidéo à l’origine de cette accusation fait actuellement le tour de la toile…

Publicité

Selon les informations rapportées par la presse locale, la peine de prison de Mariam Hussein a été revue à la baisse par la Cour d’appel de Dubaï allant de 3 à 1 mois de prison ferme. Un verdict qui a fait réagir l’actrice et chanteuse marocaine à travers ses réseaux sociaux. Elle n’a pas manqué de dénoncer cette décision.

Publicité

“On dirait que j’ai commis un meurtre. Que Dieu me rende justice et punisse tous ceux qui s’immiscent dans ma vie privée” pouvait-on lire sur son compte Instagram avant de publier la vidéo pour laquelle elle a été poursuivie…

La séquence a été qualifiée de « pornographique » par le journaliste émirati Saleh Al Jasmi, et l’a poussé à poursuivre en justice Mariam Hussein.

 

View this post on Instagram

 

واش تستاهل الحابس؟ #مريم_حسين

A post shared by واخا شارفة👵 باقا شابة👩 (@lalla_na3ima_piw) on

M

 

 

 

Journaliste et animatrice. Mon métier est ma passion... Âme rêveuse et joyeuse, mon bonheur ? Les animaux.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Voilà comment la femme énerve l'homme

9 choses qui passent par la tête d'une fille durant Ramadan

Earth Porn : Les photos les plus sexys de la terre

Mon pays que j'aime, ma société qui me déteste: ou comment j'ai frôlé la mort de près

13 phrases que tu commences à dire quand tu as un travail

10 signes qui font de toi une VRAIE fan de foot

Les 10 plus beaux centres commerciaux au monde

13 questions insolites posées par les DRH des plus grandes entreprises du monde

13 fois où Fast and Furious nous a marqués depuis l'enfance

13 choses que les gens qui aiment la lecture détestent