#WakeUpCall: les stars se mobilisent pour les enfants syriens

Par le 18 octobre 2014 à 9:39

Après l’Ice Bucket Challenge, les starts se mettent au #WakeUpCall. Cette fois ce sera sans eau froide, il suffit de publier une photo de soi au réveil, la poster sur les réseaux sociaux, et comme le Ice Bucket nominer trois personnes de son entourage.
Cette campagne a été initiée par l’UNICEF, et plus précisément par la militante Jemima Khan. Le but est de sensibiliser les gens à ce qui arrive aux enfants syriens. C’est une façon de propager le message et de tenter de lever des fonds pour ces enfants.

Publicité

1. Jemima Khan

wakeupcall1

2. Tom Hiddleston
wakeupcall2
 3. Paris Hilton

wakeupcall4

Publicité

Le #WakeUpCall est une métaphore pour expliquer qu’il serait temps que les gens se réveillent et ouvrent les yeux, pour enfin voir ce qui se passe dans le monde. Parce que oui, si ça ne se passe pas chez soi, ne veut pas dire que ça n’existe pas ailleurs. L’UNICEF, à travers cet appel aux dons, tente de rappeler au monde que l’on peut faire quelque chose qui puisse avoir un vrai impact à partir du confort de chez soi.

4. Naomi Campbell

wakeupcall5

 5. Stephen Fry

BzRhe22CQAAqNMI

 6. Liam Neeson

Bzfl_GSCYAAU4X3

20 ans. Je suis étudiante en Computer Science et Business. J'aime être intriguée.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Le langage des hommes dans une relation décrypté en 11 illustrations

Toutes ces phrases qu'une fille se dit quand elle veut acheter un maillot

Le '3niba' de toute faculté marocaine ressemble généralement à ça...

Les 10 pensées qui te traversent la tête après le Ftour

Je suis marocaine, mariée depuis 5 ans et je ne veux pas d'enfants

Les 20 objets les plus insolites retrouvés dans le corps humain

6 destinations marocaines que les couples doivent visiter en 2020

6 des plus belles terrasses panoramiques en plein coeur de la médina de Marrakech

8 choses qui marquent le Marocain qui n'a pas de vacances

Kays Bouachik : « Nous avons créé Rooit afin de permettre aux jeunes d'être eux-mêmes »