Yassine El Kharroubi adresse un message aux Wydadis

Par le 28 septembre 2019 à 17:54

Alors que le Wydad de Casablanca vient d’être éliminé de la Coupe du Trône en perdant face à l’AS FAR, certains supporters du WAC se sont indignés contre le gardien Yassine El Kharroubi…Selon eux, il est le principal responsable de cette défaite et il a tenu à leur adresser un message à travers son compte Instagram tout en mettant les points sur les i.

Publicité

« C’est avec émotion que je m’adresse à vous. C’était une triste soirée pour le peuple Wydadi mais celui qui en a le plus souffert c’est moi. J’aimerais expliquer les choses. Cela fait 3 semaines que je suis blessé à l’adducteur. Je n’étais pas prêt à jouer le match et on m’a prévenu 4 heures avant le match que j’allais jouer et qu’il n’y avait pas le choix sinon le club perdrait automatiquement le match, car Reda était blessé et le jeune gardien Taha était suspendu. » a-t-il souligné en ajoutant: « En voulant rendre service au club par amour tout s’est terminé en cauchemar. C’est le match le plus catastrophique que j’ai fait durant toute ma carrière. Je ne cherche pas d’excuses mais il fallait clarifier les choses. Merci à tous pour vos messages de soutien. Tomber et se relever est une vertu. »

Publicité

https://www.instagram.com/p/B27XVOThUCh/

Journaliste et animatrice. Mon métier est ma passion... Âme rêveuse et joyeuse, mon bonheur ? Les animaux.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

10 choses que tu as déjà faites dans ta voiture

9 types d'étudiants que l'on retrouve dans un lycée marocain

9 choses qui font le bonheur des amoureux du football

Ces 10 situations où tu te prends pour Jim Morrison

10 choses qu'une fille se dit lorsqu'elle a ses règles

9 choses un peu connes que les gens feront encore en cette fin d'année

5 universités marocaines figurent dans le prestigieux classement “Times Higher Education”

9 signes qui prouvent qu'il/elle est quelqu'un de responsable

10 festivals qui nous ont beaucoup manqué en 2020 au Maroc

Commerçants marocains : on a fait un tour des clichés, et voici ce qu'ils en pensent