fbpx

Younès Belhanda a été viré du club Galatasaray

Par le 10 mars 2021 à 13:11 - 2109 réactions

L’international marocain Younès Belhanda ne fait plus partie du club Galatasaray. Le club turc a annoncé, ce mercredi 10 mars, avoir licencié le natif d’Avignon.

Publicité

Le club Galatasaray a “résilié unilatéralement et pour un juste motif” le contrat du footballeur marocain. Dans une annonce du club turc sur les réseaux sociaux, Younès Belhanda a été viré pour “atteinte à l’image du club et à la réputation des membres du conseil d’administration”, et pour «violations répétées du règlement”.

Publicité

A l’origine du limogeage de l’international marocain, ses récentes critiques envers Galatasaray et ses dirigeants. Le contrat du jeune footballeur arrive à terme dans quelques mois. L’international marocain avait déclaré, après un nul à domicile contre Sivasspor qu’il est “très difficile de revenir sur une telle pelouse. Les dirigeants de Galatasaray doivent trouver une solution. Au lieu de se regarder sur Twitter, Instagram et dans les médias, ils devraient s’intéresser à ce problème”.

L’international marocain avait rejoint Galatasaray l’été 2017, en provenance du Dynamo Kiev contre 9,5 millions d’euros. En 131 matchs, il a inscrit 22 buts et délivré 26 passes décisives.

Humaniste, je cherche avant tout à raconter des histoires qui peuvent vous inspirer. Journaliste dans l'âme depuis mon plus jeune âge.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

10 choses à faire pour booster ses défenses immunitaires

Photos : À quoi ressemblait la femme marocaine 100 ans auparavant ?

Et si les acteurs de Walking Dead étaient Marocains ?

Voici comment maintenir une relation équilibrée en 6 points !

8 réactions les plus hilarantes des Marocains par rapport à la 3ème guerre mondiale

Ces 15 mannequins vont remettre en question votre sexualité

Les 10 concours les plus déjantés au monde

12 photos d'hommes musclés qui ont oublié de travailler leurs jambes

5 astuces pour éviter de se faire voler à un guichet automatique

10 jeunes Marocains révèlent ce qu'ils pensent des tests de virginité