fbpx

5 activités qu’un Casablancais peut faire avant le ftour durant ce Ramadan 2021

Par

Chez nous, on dit bien « Quand le ventre est plein, la tête chante » c’est-à-dire qu’avec un ventre au complet, on est au summum de l’énergie et de la productivité. Chose qui laisse présumer que « Un ventre vide, nous prive de faire de belles choses » : Jérémiades d’un jeûneur.

Publicité

Voici les 5 activités qu’un Casaoui peut faire avant le ftour et se sentir productif, tout en sillonnant les belles ruelles de sa ville de cœur.

1. Faire ses courses à l’ancienne

Loin des encombrements des supermarchés, s’approvisionner en plein air c’est toujours une belle idée. Le Habous, quartier commerçant par excellence, où on retrouve tous ces petits plaisirs, sucrés comme salés, pour enjoliver sa table de ftour.

Publicité

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Afaf&Marwa (@afafandmarwa)


Dans la même philosophie, une autre pépite se présente, le marché Benjdia avec le meilleur des fruits et des légumes, les vendeurs du Msemmen et harcha et la spécialité du terroir, la fameuse recette « panaché »  : un sacré mélange de légumes, herbes, olives, épices et beaucoup d’amour qui en fait le secret de sa convoitise. A déguster impérativement !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Imagedyvoir (@jeanlucmartra)

2. Lâcher prise en pleine nature

Non loin du Habous, vous pouvez vous poser un petit moment à Isesco Park, communément appelé Jardin Murdokh. Un véritable lieu de détente pour lire un bouquin, avoir une conversation profonde avec soi ou simplement y marcher et se vider la tête des maux quotidiens.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par anyfrias (@anyfrias)


Plus moderne, Anfa Park représente le nouveau souffle pour les casablancais depuis 2020. Un endroit verdoyant et assez spacieux pour s’éloigner de la frénésie de la ville blanche et profiter d’une bouffée d’oxygène et une bonne dose d’air frais.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Bon Plan Maroc (@bonplan.ma)

3. S’acheter des livres d’occasion

L’esprit refuse de jeuner au Ramadan. Le couvre-feu nocturne nous présente un plateau en or pour se plonger en lecture et dévorer le maximum de livres.

Un petit tour à Maârif, au marché Labhira à coté de Bab Marrakech ou l’incontournable Derb Ghallef vous fera du bien. Ce sont les mines d’or des livres d’occasions à l’odeur si distinctive, au contenu très qualitatif et aux bouquinistes archi sympathiques.

Il suffit d’avoir la patience d’y trouver votre coup de cœur comme dans une chasse au trésor.

4. S’émerveiller devant les fresques casablancaises

Oui contempler l’art est une activité à part entière. C’est à El Hank ou ça se passe (Mais pas que !), un quartier populaire de la métropole qui met en lumière les plus belles créations d’artistes marocains et étrangers dans le monde du street Art. Malheureusement, la majorité se contente de les voir de loin sans passer au crible la beauté de chacune de ses fresques et prendre du recul pour imaginer l’histoire de leurs élaborations.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @streetartambassador

5. S’attaquer au sport urbain

Quoi de mieux que le sport pour finir la journée en beauté. Un bon match de football avec ses amis du quartier, un footing rythmé de musique au long de la Corniche Ain Diab, du vélo ou du skateboard pour les plus passionnés à la place Rachidi « Nevada » ou autres.

Casablanca a toujours bercé le sport urbain, pas d’excuses !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Luca C. (@ludiprussia)

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Chater Karim (@style_beldi)


« Quand le ventre est vide, le corps devient esprit ; quand il est rempli, l’esprit devient corps » Un proverbe persan à méditer.

Besseha Ftourkom.

Jeune Casablancaise, Marketeuse dans le sang et Rédactrice en herbe, qui puise dans sa passion éternelle envers la vie, pour embellir ses écrits.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Comment reconnaître la période des élections communales au Maroc ?

Voici pourquoi les Marocains regardent la télé-réalité

12 réflexes que tu as quand tu détestes le henné

Ces aliments que nous pouvons consommer même périmés

Stefan Thomas : L’homme qui a oublié le mot de passe menant à une fortune de 240 millions de dollars

13 phrases que tu entends à chaque réunion de famille

Voici comment se faire rembourser ou changer les billets de la RAM achetés avant le 13 juin

On a tous cet ami '9ewass' qu’on redoute plus que jamais et qu’on évite à tout prix

9 choses à apprécier encore plus quand il fait trop froid

Les célébrations de l'indépendance dans le monde