12 choses qu’on déteste tous à l’aéroport

Par

Bien qu’être dans un aéroport signifie souvent vacances, (ou fin de vacances), il y a un grand nombre de choses qui nous tapent sur le système, faisant de ce moment joyeux un véritable cauchemar.

Publicité

1. Arriver super tôt à l’aéroport et trouver une queue comme ça

2. Quand le douanier te demande si tu as quelque chose à déclarer

3. Le contrôle de sécurité

4. Enlever tes chaussures et flipper à l’idée d’avoir des chaussettes dépareillées ou trouées

5. Le prix de la bouffe.. 40 dhs le toast au fromage

6. Quand on ouvre ton sac et qu’on le fouille et qu’on te jette ta bouffe et ton eau

7. Ne pas trouver de FREE WIFI

8. Quand tu ne trouves pas de prises pour charger ton téléphone

9. La pesée : ça passe ou ça casse ?

10. Le moment où tu dois t’assoir dans ton siège et que tu y trouves une personne reloue

11. Quand l’avion atterrit et que les gens se lèvent prêts à descendre leurs bagages

12. Le moment où tu dois sortir de l’avion et que tu te fais écraser de tous les côtés

13. Quand on te demande si tu ne veux pas changer de place

14. La course à la montre pour récupérer ses bagages en premier et quitter cet enfer

Publicité

Éternelle amoureuse, éternelle rêveuse, éternelle patriote. Je me ferai un plaisir de partager avec vous mes dernières découvertes, mes coups de coeur, ainsi que mes coups de gueule.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

8 situations qu'on a tous vécues lors d'un repas de famille

Voici la liste des documents que n’exige plus la CNSS, et ceux qui ont été remplacés

À quoi ressemblent les robes de mariées traditionnelles à travers 25 pays ?

12 excuses qu'on se donne pour ne pas se réveiller le matin

6 fois où 'Desperate bledardes' a parfaitement raconté notre vie

Les 5 meilleurs bodybuilders marocains

12 choses qui arrivent quand tu vis à l'étranger et que tu rentres bientôt au Maroc

Les 16 meilleures séries et films étrangers tournés au Maroc

10 stéréotypes sur les marocain(e)s né(e)s en 90s

Le coming-out de Mounir Mahjoubi à l'occasion de la journée mondiale de la lutte contre l'homophobie