fbpx
CIH BANK

12 phrases que les ingénieurs détestent entendre

Cet article vous est proposé par - 424 réactions

Nos amis les ingénieurs sont uniques. C’est vrai, même leur parcours scolaire et académique est particulièrement rigoureux et strict. Toutefois, l’ingénieur aussi indomptable soit-il, a son talon d’Achille. Et si tu penses avoir une idée toute faite sur ces sagaces à l’esprit vif et dégourdi, nous vous éclairons davantage sur certains de leurs points faibles. De quoi leur mettre le cerveau en bouilli.

Voici, sans plus attendre, 12 phrases qui peuvent sérieusement le déstabiliser et le pousser à bout !

1. « Eh ! tu peux venir, s’il te plaît, réparer mon ordinateur »

2. « Je parie combien qu’en classe vous êtes tous des Geeks »

3. « Pourquoi vous avez tous tendance à vous laisser aller au niveau vestimentaire ? C’est l’excès des études qui fait ça ? »

4. « Mais donc, on peut aussi t’appeler technicien ? C’est pareil non ? »

5. « En gros, c’est un bac+ 5 que tu as ? »

6. « Wouaw, tu es une fille et ingénieur ? En même temps z3ma ? »

7. « Dis moi, ça t’arrive de sortir par moments. Tu sais… t’amuser et tout ? »

8. « Donc depuis tout petit tu adores les maths, yak ? »

9. « je parie combien que vous êtes tous moches dans votre classe »

10. « Tu dois être drôlement bien payé non ? »

11. « Pourquoi les ingénieurs d’Etat sont mieux valorisés que vous ? »

12. « Ah mais t’es ingénieur en réseau c’est ça ? »

Les indémodables

Vous rêvez de Mykonos et Santorin ? On a trouvé pareil au Maroc

7 choses insolites que vous ne saviez sûrement pas

10 réalités que toute personne qui a déjà vécu à l'étranger connaît

6 choses qui te passent par la tête quand tu es une fille et que tu décides de voyager

Voici pourquoi conduire en été est une torture

Ces questions que seuls les insomniaques connaissent

Le "Halal Test" vérifie si votre plat contient du porc ou de l'alcool

Ces plaisirs de la vie quotidienne qui nous aident à résister

12 types d'étudiants en période d'examens

Ces prénoms de garçons marocains qui s'écrivent de 36 000 manières différentes