fbpx

Après avoir provoqué un tollé, une multinationale annule son recrutement d’ingénieurs marocains

Par le 7 février 2019 à 10:56

Alors que la fuite des cerveaux est au coeur de l’actualité au Maroc, l’un des grands acteurs de l’IT vient d’annuler son opération de recrutement d’ingénieurs marocains

Publicité

Selon Telquel, la multinationale Atos avait pour intention de « débaucher des ingénieurs marocains » pour les employer en France, ce qui a provoqué une énorme polémique sur la toile.

Publicité

Le géant français a annoncé ce 30 janvier, que les marocains désirant booster leur carrière et découvrir de nouveaux horizons et être embauchés en France, devaient se rendre à la session d’embauche qui était prévue le 16 février à l’hôtel Farah de Casablanca.

Ismail Douiri

Aussitôt partagée sur les réseaux sociaux, l’annonce a provoqué un tollé. Les internautes ont fortement critiqué Atos pour organiser des sessions de « fuite des cerveaux » au lieu d’aider à la création de l’emploi au Maroc, tout en « déplorant cette approche court-termiste de la part d’un grand acteur de l’IT au Maroc ».

Atos a fini par annuler sa session de recrutement tout en publiant un communiqué dans lequel « le groupe affirme avoir pris connaissance avec regret  d’une communication pour l’organisation d’un forum à destination des professionnels de l’informatique au Maroc allant à l’encontre de la politique de recrutement du groupe. »

Journaliste et animatrice. Mon métier est ma passion... Âme rêveuse et joyeuse, mon bonheur ? Les animaux.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Ces aliments que nous pouvons consommer même périmés

5 types de femmes que tu rencontres chez le coiffeur

Ces 10 types de spoilers que tu veux smatcher

12 raisons pour lesquelles le Marocain donne une grande importance à la qualité

11 choses qui prouvent que tu as grandi au Maroc

14 questions à ne pas poser à un jeune étudiant

5 choses que les marocains doivent absolument faire pendant ce Ramadan

Comment 'réellement' reconnaître une Bent Nass ?

15 films 'mindfuck' à voir et à revoir

5 choses à savoir sur la reprise des vols internationaux au Maroc