fbpx

12 réflexes que tu as quand tu détestes le henné

Par

Le henné, cette plante d’origine tropicale ne laisse jamais personne indifférent. Attribut de beauté pour certains, instrument de torture pour d’autres, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle suscite le débat. Si tu te retrouves davantage dans la seconde catégorie que dans la première, voici 12 points pour te donner raison.

Publicité

1. Tu trouves que ce truc est moche et qu’il sent mauvais

Le plus cocasse reste que cela ne s’enlève pas. Sérieusement, à part te causer du mal (qui ne s’enlève pas), à quoi sert cette chose ?

Publicité

2. L’odeur te dégoûte, l’aspect te révulse

Âmes sensibles, s’abstenir.

astuces-hijab.com

3. Tu détestes tellement le henné que tu n’as pas encore choisi : le henné ou tchitchi ?

yourepeat.com

4. Tu es ouvert aux traditions, mais il y a des limites à tout

5. Tu deviens Le7ia

Quand des filles de ton entourage mettent du henné, tu découvres l’homme pieux qui se cachait en toi. Tu te sens naturellement l’obligation de devenir « Moultazim« . Serrer la main aux filles, c’est fini !

6. Tu stresses pour ton mariage

On te ressort toujours le même refrain « Tu n’aimes pas le henné, j’en connais un qui va souffrir le jour de son mariage ! ». Ton refus est bien entendu catégorique, mais finalement, toi aussi tu subis ta part de la pression sociale.

photoyounes-mariage.com

7. Le jour où tu es tombé sur une fille qui n’aimait pas « cette chose », tu l’as direct demandée en mariage

8. Si une fille de ta famille en met, tu ne manges plus de sa cuisine et ne partages plus ses repas

Tu entames, malgré toi, une grève de la faim.

9. Tes amies qui savent que tu le détestes te taquinent tout le temps

C’est pour ça qu’il faut bien choisir ses amies.

10. Tu gesticules dans tous les sens quand on te touche et tu vas illico-presto te désinfecter de cette chose

11. Tu as fait cette tête quand tu as découvert que certains hommes en mettaient aussi

12. Tu te sens moins seul en lisant ces points

Mais admettons-le, avec toutes ces images répugnantes qui doivent tourner dans ta tête, tu as bien peiné à les lire jusqu’au bout.

Je suis passionné de nutrition et de gastronomie marocaine. Mon combat est de faire reconnaître que les deux sont complémentaires. Je suis également passionné de voyage et de découvertes, mais on dit que la plus belle chose à offrir au monde c'est soi. Alors j'aime les traditions et voue un culte déraisonné pour celles de notre pays.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Lalla Essaydi, une artiste marocaine qui marie la photographie à la calligraphie arabe

Mug cake, la solution ultime des paresseux qui aiment manger

10 choses à faire absolument à Marrakech

10 influenceurs les plus appréciés par les marocains en 2020

17 mots que seuls les vrais R’batis peuvent comprendre

12 associations qu’il faut absolument rejoindre en 2021

Compilation des pires publicités marocaines

Sofia Alaoui, la réalisatrice marocaine qui fait briller le Maroc à l’international

Les 20 clubs de football les plus riches au monde

#JeDéfieMonMaroc : Le Maroc sous un autre angle - 1ère partie