fbpx

3 animés à l’histoire poignante à regarder absolument sur Netflix

Par

Dans le vaste monde de l’animé certaines pépites sortent du lot, entre intrigue constante avec un scénario haletant, pensées philosophiques qui peuvent toucher à la noirceur de l’Homme, certaines oeuvres naviguent sur plusieurs registres tout en respectant les codes d’un animé. Welovebuzz vous présente trois chefs d’oeuvre de la culture nipponne aux scénarios dingues et aux fins les plus touchantes.  

Publicité

1. Erased

Très salué par la critique, cet animé de 12 épisodes et long-métrage (OAV), reste malgré sa fiction très réaliste et fort en émotions, voire un brin philosophique. On y suit l’histoire de Satoru Fujinuma un mangaka banal qui n’arrive pas à trouver une audience à son manga.

Publicité

Bien qu’il possède le pouvoir de remonter quelques minutes dans le temps avant que quelque chose de grave ne se produise, le personnage principal reste réservé. Il n’a pas beaucoup d’amis et n’utilise que très rarement ce pouvoir. Suite à un événement tragique, il remonte dix-huit ans en arrière et revient en primaire. Il peut enfin remédier à un traumatisme d’enfance qui n’a fait que lui peser dessus toute sa vie… S’il y a une chose à garantir, c’est qu’à la fin de cet animé vous aurez aimé qu’il soit inspiré d’une histoire vraie.

 

2. Devilman Crybaby

Cet animé génial et brillant au dessin singulier est une merveille. Loin d’être ennuyeux, les 10 épisodes sont un condensé de complot, de barbarie et d’horreur que seul les hommes sont capable de créer.

Avec l’une des fins les moins attendues, cet animé est un réel chef d’œuvre dont l’animation a fait parler grand nombre de studios de par sa qualité et la créativité des scènes de combat.

L’animé Devilman Crybaby est tel l’élève incompris de la classe que tout le monde croit fainéant mais qui ne l’est finalement pas, et pour cause, le dessin de Devilman était (à l’époque) dur à regarder pour les fans d’animés. Ce qui lui valut d’être délaissé par les amateurs de mangas.

C’était sans compter sur une autre catégorie de consommateurs, qui n’ayant pas vraiment l’habitude de regarder des animés, ont suivi cette histoire courte (10 épisodes) et ont su de quoi il était question dans cet animé. Le snopsis : L’avènement de Lucifer et son contrôle sur la planète avec ces armées de démons au prix de sacrifices humains et fraternels.

DEVILMAN crybaby | Trailer [HD] | Netflix

 3. Sword Gai Animation

Dans un univers centré sur des armes démoniaques, on suit la vie d’un jeune garçon appelé Gai. Lié à l’une des armes démoniaques les plus ancestrales (Shiryu), il est adopté par un épéiste qui lui apprend le métier et l’éduque comme son propre fils.

Contrairement à un grand nombre d’animé le héros principal (Gai) est un garçon sans but réel dans la vie, ayant vu et vécu la mort de sa mère qui fut possédé par une épée. Le personnage principal est un garçon qui mène une vie banale qui lui a été offerte et qu’il vit sans se poser de questions. Entre société secrète, complots, et scène gore, cet animé est fait pour plaire aux fans de Dark Fantasy. Bien que la première saison n’ait pas convaincu tout le monde Sword Gai animation est un animé qui dès la saison 2 répond à toutes les intrigues et le manque de logique de la saison une, avec une fin des plus inattendues (ou pas finalement).

Sword Gai: The Animation Trailer (2018)

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

20 phrases que tous ceux qui ont grandi avec des parents sévères connaissent

6 types de personnes qu'on a tous déjà croisées en classe le jour du bac

Quiz : On peut te donner un endroit à visiter si tu nous décris ton style de vie

Les 10 pires phrases de drague marocaines

10 raisons pour lesquelles les selfies de groupe sont toujours les meilleurs

French Montana raconte comment il est devenu une star planétaire ”par accident” en quittant le Maroc

Quiz : Quel chef marocain es-tu ?

15 choses que seules les personnes qui ne boivent pas de café comprendront

Quiz : Quel type d'étudiant marocain es-tu ?

Les Marocains en tête des étrangers ayant obtenu la nationalité française