5 bonnes raisons d’apprendre une langue étrangère (ou plus)

Rhita

Par

L’apprentissage de langues étrangères a souvent constitué un frein pour la plupart des individus, après un certain âge. On a tendance à se dire « C‘est bon, je parle arabe et français, baraka ! Pourquoi ajouter une langue supplémentaire ?« . Sauf qu’on a également tendance à oublier que les autres langues sont importantes pour bien des raisons. Voici quelques exemples.

1. L’obtention d’un emploi

Lorsqu’on est à la recherche d’un emploi, que ce soit au niveau national ou au niveau international, dans n’importe quel secteur, avoir une langue supplémentaire (en plus des langues maternelles) sur son CV est plus que gratifiant. Si le recruteur se rend compte que vous êtes capable de parler et d’écrire correctement l’anglais, par exemple, vous pouvez être sûrs qu’il vous positionnera au-dessus des autres prétendants au même poste qui n’ont pas eu l’occasion (ou l’envie) d’apprendre la langue.

2. L’immigration

Apprendre la langue de votre pays de destination est le meilleur moyen pour réussir votre intégration au sein de sa société. Vous créerez ainsi de la proximité avec les gens qui vous entourent et vous serez beaucoup plus facilement accepté(e). Autrement dit, apprendre une autre langue vous permettra d’élargir votre champ relationnel.

3. Les études et recherches

Il est connu que dans le domaine scientifique, de nombreuses recherches sont effectuées, publiées et médiatisées en anglais. Apprendre cette langue vous donnera accès à des résultats de recherche beaucoup plus pertinents, riches et profonds que si vous aviez effectué la même recherche en français. Aussi, vous pourrez créer de la conversation avec les auteurs de votre terrain d’étude.

4. La santé morale

Sans que vous ne vous en rendiez compte, apprendre une langue étrangère aura un impact positif considérable sur votre cerveau, du fait que cela fera travailler vos neurones.

5. Une meilleure prise de décision

Combien sont ceux qui parlent et pensent dans deux langues différentes ? Ceux qui sont dotés de cette faculté, développent une capacité à prendre de meilleures décisions. Une information qui a été démontrée par une étude psychologique menée en 2012. Des chercheurs de l’université de Chicago se sont, en effet, rendus compte que le fait de penser et d’analyser les choses dans une langue étrangère, créait une certaine distance et permettait de prendre des décisions de manière mûre, réfléchie et détachée. Le célèbre chercheur japonais Sayuri Hayakawa a déclaré à ce sujet que « la raison principale à ce phénomène, c’est peut-être qu’une langue étrangère a moins de résonance affective qu’une langue maternelle » avant d’ajouter « Une réaction émotionnelle peut entraîner des décisions fondées davantage sur la peur que sur l’espoir, même quand la probabilité de succès est très élevée. »

N’oubliez jamais que chaque jour, on en sait un peu plus que la veille et qu’il n’est jamais trop tard.

Rhita

Amoureuse de la rédaction depuis mon plus jeune âge, je mets ma plume à votre disposition pour vous apporter le meilleur du net.

Les indémodables

Voilà comment satisfaire la maman marocaine maniaque de la propreté

Les 7 blagues de la loi Marocaine

Ce que tu vis quand tu fais un voyage en famille

Quiz : Quel plat marocain de Aid Al Adha es-tu ?

7 bonnes raisons de sortir avec un ingénieur informaticien

13 caractéristiques de la femme marocaine

6 choses que tu fais quand on te coupe l'électricité

15 choses dont le Marocain ne peut pas se séparer

#FOODLOVER : Les 18 meilleurs comptes Instagram à suivre

9 questions qu'on se pose sur nos grands-parents