5 personnages mythiques marocains pour un bon Halloween

Par - 387 réactions

Vous manquez d’inspiration pour Halloween ? Vous voulez une idée originale inspirée des mythes marocains ? On est là pour vous !

Publicité

Voici 5 histoires qui nous ont fait flippé étant petit mais surtout 5 looks marocains pour bien effrayer votre entourage. 

1. Mama Ghoula et M. El Ghoul

Selon le mythe marocain Mama Ghoula et El Ghoul sont de la famille des djinns. Ils ne sont cependant ni homme, ni femme, ni bête, ni humain. Ils changent de forme en prenant le plus souvent l’apparence d’une femme pour attirer les victimes puis d’une hyène pour les dévorer. Ils affectionnent particulièrement les cimetières où ils se nourrissent de cadavres, ainsi que le désert où ils se nourrissent de voyageurs.

Publicité

2. Bou3ou

On vous a souvent fait peur en vous racontant le mal que cette créature légendaire peut vous faire. Ce monstre aux yeux rouges et aux long poils noirs ne supporte pas la lumière du jour. Il  vit seul aux sommets des montagnes,  il sort à la tombée de la nuit pour se nourrir de chair humaine et rentre avant l’aube.

3. Boukhancha

Boukhancha était un jeune homme ordinaire, vivant dans un village situé dans les montagnes de l’Atlas. Il était fou amoureux d’une jeune fille nommée Haena, fille du chef de la tribu. Cette dernière lui a brisé le coeur en se mariant avec un homme de la même lignée qu’elle. Un an après le mariage de Hanea , il décide de se venger, en la tuant, ainsi que son mari et son petit enfant. Ill extermine toute la tribu et devint ainsi un Serial Killer.

4. Aïcha Kandicha

Qui d’entre nous n’a pas été terrifié au moins une fois dans sa vie par ce personnage mythique et historique ? Pour certains, elle est une sorte de fée ogresse, pour d’autres elle est une femme ayant réellement existé qui se serait opposée à la colonisation portugaise  en usant de ses charmes.

5. Boujloud

Tradition populaire fortement ancrée dans l’histoire du Maroc, Boujloud est un carnaval qui se fête dans les hauts de l’Atlas après le sacrifice du mouton. Déguisés en monstrueuses créatures ou vêtus de costumes confectionnés à partir de peaux de moutons ou de boucs, de jeunes Marocains s’adonnent à un spectacle de danse et de chant.

Diplômée en journalisme et communication, je suis une rêveuse éternelle, grande fan d'Harry Potter, passionnée d'écriture, de danse et de peinture. Ma devise "autant viser la lune, car même en cas d'échec on finit dans les étoiles" O.W

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Je suis marocaine, ma mère était anti-vaccin Covid-19 et elle en est morte

Les 7 meilleures prestations des Lions de l'Atlas : retour sur le parcours de l'équipe nationale de football

9 slogans honnêtes de marques Marocaines

Cards Against Humanity : Le jeu le plus populaire sur Amazon qui rendra dingues tous les Marocains

La Bucket List des choses à faire avant ses 35 ans

Une journée à Marrakech avec 100 dh en poche ? C'est possible

88% des marocains sont contre les relations sexuelles hors mariage

7 Marocaines talentueuses à suivre sur Instagram en 2020

Le '3niba' de toute faculté marocaine ressemble généralement à ça...

8 bonnes raisons de découvrir le Maroc en couple