fbpx

6 bonnes raisons de voir Redemption Day de Hicham Hajji

Par - 63 réactions

« Redemption Day », le film évènement de Hicham Hajji sort en salles ce mercredi 15 décembre au CinéAtlas Colisée de Rabat et partout au Maroc. Voici quelques bonnes raisons de courir le voir au cinéma. 

Publicité

1.C’est un film américain réalisé par un Marocain

Un film au standard hollywoodien comme se plait à le dire le réalisateur. « Je voulais mettre le Maroc sur un piedestal ». Le film est anglais , un film d’action à l’américaine, pensé et réalisé par un Marocain, tourné entre le Maroc et les États-Unis.

Publicité

 

2.Un casting mixte

Entre le casting américain et marocain, le coeur de Hicham Hajji a balancé. Il se permet quand même Gary Dourdan, Serinda Swan et Andy Garcia. Le tout sublimé par un beau casting marocain composé de Soumaya Akaaboune, Sonia Okacha, Youness Benzakour, Abderrahmane Baalla.

 

3. Brice Bexter El Glaoui, la révélation marocaine !

En parlant de casting, l’un des rôles importants du film est donné à Brice Bexter El Glaoui, un acteur franco britanico marocain, petit fils de Hassan El Glaoui. Il joue le rôle de l’acolyte de Gary Dourdan qui va l’aider à trouver sa femme kidnappé par des terroristes.

4. Le film est en anglais

Le film est en anglais et raconte l’histoire de Kate Paxton, une célèbre archéologue américaine qui se rend au Maroc où l’on vient de découvrir les plus vieux ossements humains. Elle va sur place avec son équipe pour les étudier mais se fait soudainement kidnapper par un groupe terroriste. Son mari, un US Marines va tout faire pour la sauver avec l’aide d’un agent marocain du BCIJ.

 

5.Le film s’inspire du décès de Leila Alaoui

Le projet est né suite à la disparition de la célèbre photographe Leila Alaoui , tué lors des attentats du Burkina Fasso en 2015. «Lorsque mon ami a perdu sa sœur Leila Alaoui dans l’attentat du Burkina Fasso, je me suis dit qu’il fallait absolument que je fasse un film sur ce sujet et de le faire de la manière la plus spectaculaire et la plus commerciale, de façon à raconter au monde que ces abrutis de terroristes n’ont rien de musulman tout en faisant un film d’action. Pensez à Taken avec Liam Neeson. C’est le même genre de structure, sauf que l’ennemi est différent et que l’histoire se déroule au Maroc avec des protagonistes américains».

6.Le film a été vendu partout dans le monde

Dès sa fabrication, Hicham Hajji a déclaré son film rentable. Il y aurait eu un bon retour sur investissement. «Le Maroc est un des acteurs principaux du film, ce n’est pas une carte postale» affirme le réalisateur. Et si vous en jugiez par vous même ?

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Réveillon : Les 10 types de soirées qui existent

Découvrez en images les 14 sosies de célébrités à travers le monde

7 choses à savoir sur Nordin Amrabat...

12 choses à savoir sur les personnes "Lion"

11 galères qu’on a toutes oubliées aujourd’hui grâce à nos smartphones

Mode d'emploi : Comment énerver un bachelier ?

Parce que l'amour existait : Isli & Tislit, l'histoire d'un amour impossible mais pur

8 signes qui prouvent que tu es 'skhi' et que ça te va bien

6 choses à faire pour un nouvel an au calme chez toi !

Voici quelques belles réalisations de la femme...