fbpx

7 choses à savoir sur Moulay Hicham ben Abdallah Alaoui

Par le 12 janvier 2017 à 10:34

Cousin germain du roi Mohammed VI, Moulay Hicham est surtout connu pour son engagement à vouloir démocratiser l’institution royale. Surnommé le prince rouge, il a toujours oeuvré pour une séparation du pouvoir et a même, à maintes reprises, critiqué la monarchie allant jusqu’à faire une déclaration où il se dit favorable au mouvement du 20 février. Voici 7 choses à savoir sur le prince Hicham ben Abdallah Alaoui.

Publicité

1. Moulay Hicham est troisième dans l’ordre de succession au trône

2. Sa mère, Lalla Lamia el-Solh, est la fille de Riyad el-Solh, premier des présidents du Conseil des ministres du Liban après son indépendance

Publicité

3. Par sa mère, il est le cousin d’Al-Walid bin Talal d’Arabie Saoudite

4. Ses études universitaires ont été faites à l’université de Princeton et à l’université de Stanford

5. Sa femme, Malika Benabdelali, est la fille de Mohamed Laghzaoui, ex premier chef de la police et cousin d’Aziz Akhannouch

6. Il est actuellement chercheur à l’université Stanford

7. Il est le fondateur de la fondation « Hicham Alaoui »pour la recherche en sciences sociales sur l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient

8. Son dernier livre « le journal d’un prince banni » où il critique ouvertement la monarchie, a soulevé du remous aussi bien au Maroc qu’à l’international

Journaliste et Social Media Manager chez Welovebuzz.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Tu es marocain ? Ces 10 positions prouvent que le Yoga n'a pas de secret pour toi

Compilation des vidéos les plus hallucinantes des inondations à Casablanca

Quiz : Quelle image ont tes parents de toi ?

Les 10 meilleurs joueurs de Poker marocains

Quiz : Tes habitudes sur les réseaux sociaux vont déterminer le job qui te correspond le plus

Les 7 plus belles tenues traditionnelles de la mariée marocaine

5 phrases cultes de nos grand-mères

10 preuves que tu n'es pas né carnivore

9 bonnes raisons de voyager à Ifrane cet hiver

16 choses qu'un étudiant à l’étranger fait quand le Maroc lui manque