fbpx
Al Akhawayn University

7 choses que les marocains vivent en première année de fac

Cet article vous est proposé par

Baccalauréat en poche, les bacheliers pourront bientôt commencer leur cursus universitaire prévu pour l’année 2020. La transition depuis le lycée se faisant petit à petit, les jeunes étudiants devront se préparer pour la rentrée.

Peu importe le cursus choisi, l’expérience universitaire est une étape importante dans la vie d’un étudiant. Une opportunité unique pour évoluer, aussi bien au niveau académique que social.

Voici 7 choses que les marocains vivent en première année de fac.

1. Ice Breaking Games

Les premiers événements destinés à briser la glace entre les nouveaux et anciens étudiants font la parfaite transition entre l’université et le lycée. Bizutage pour certains ou encore cérémonie d’accueil pour d’autres, on n’oublie généralement jamais son premier jour à l’université.

2. Le premier cours

Soudainement, les étudiants en première année se rendent compte que l’ambiance est totalement différente du lycée. Tout est beaucoup plus décontracté et les cours ne se suivent pas de la même manière. Il faudra s’adapter pour ne pas se retrouver au banc de touche !

3. La rencontre avec le premier coloc

Fraîchement installé et bagages déballés, le moment est venu de rencontrer ton/ta premier(ère) coloc. Ça passe ou ça casse !

4. La première soirée étudiante

Nouvelle école, nouvelles rencontres ! Bien que les soirées étudiantes au Maroc ne sont pas à la haute du film project X, c’est une bonne occasion pour s’intégrer et faire connaissance avec les autres étudiants.

5. Un petit fail

Que ce soit en classe, sur le campus, ou à la cafétéria, on a tous vécu un moment qu’on préférerait oublier. Ce moment gênant après avoir trébuché ou glissé reste toujours dans les mémoires.

6. Faire beaucoup de choix

Première année universitaire rime avec filières, spécialisations et beaucoup de remise en question. La présence d’un mentor ou d’un enseignant pour guider les étudiants est primordiale. Par ailleurs, à l’université Al Akhawayn, les étudiants sont toujours encadrés par un enseignant ET un étudiant plus ancien, pour faciliter l’intégration et choisir le parcours académique adéquat.

 

7. Une certaine dose de liberté

Fini les professeurs qui te courent après, à l’université, tu es censé développer un certain niveau de responsabilité et d’autonomie. Une liberté qui a un prix, puisque tu devras assumer chaque décision.

 Cliquez ici pour découvrir le programme dédié aux nouveaux étudiants d’Al Akhawayn pour faciliter l’intégration ! 

Publicité

Les indémodables

12 signes qui prouvent que vous êtes un terrible colocataire

17 preuves que les brunes sont absolument les meilleures

7 bonnes raisons qui font de Aid Al Adha au Maroc le meilleur

8 choses que tu t'es dit que t'allais faire à 18 ans mais que tu n'as toujours pas faites

16 pensées que tu as quand ta meilleure amie se marie

15 exs que chaque marocain(e) a eu dans sa vie

18 situations qui ne plaisent pas aux personnes petites de taille

6 phrases que tu entends systématiquement quand tu es en retard

Vous reconnaîtrez sûrement cette personne qui amplifie les choses comme pas possible

12 choses qui démarquent un Marocain à l'étranger