fbpx

À la GTA, un Marocain vole un taxi à Dubaï, percute une villa, et agresse deux policiers

Par le 1 février 2019 à 12:28

Encore une histoire invraisemblable qui enflamme la toile. Un marocain âgé de 24 ans, résident à Dubai, est accusé d’avoir volé un taxi, provoqué un accident et… d’avoir agressé deux policiers.

Publicité

Selon le journal émirati “The national“, l’incident s’est produit le 13 septembre dernier, quand l’accusé marocain a « passé la soirée à boire avant d’appeler un taxi pour l’emmener chez lui au quartier de Mirdif à Dubaï ». Il a, par la suite, demandé au chauffeur pakistanais de l’attendre afin qu’il puisse obtenir de l’argent pour le payer, mais il n’est pas revenu…

Publicité

Le conducteur est allé le chercher, laissant les clés de sa voiture. Quelques instants plus tard, « l’accusé a volé le taxi avant de percuter l’entrée d’une villa voisine ».

Et ce n’est pas tout… 

Conduisant en tout vitesse et en état d’ivresse, le jeune homme a « percuté une autre voiture et agressé deux policiers qui ont tenté de l’arrêter, tout en frappant à plusieurs reprises la porte de derrière de la patrouille de police ».

De son côté, le jeune marocain a déclaré à la cour « qu’il ne se souvenait pas de ce qui s’est passé ce jour-là ». Il a donc été inculpé pour agression, de conduite en état d’ivresse et de dommages matériels.

La même source ajoute que le verdict est attendu le 19 février prochain.

Une histoire digne de la série de jeux GTA ! 

Journaliste et animatrice. Mon métier est ma passion... Âme rêveuse et joyeuse, mon bonheur ? Les animaux.

Publicité

Les indémodables

Quiz : Organise ton mariage et on te dira où tu vas te marier

6 messages à envoyer à son ex le 1er Avril

Au Maroc, il est très difficile d’être ponctuel, vous voulez savoir pourquoi ?

7 choses qui prouvent que tu es une petite 'bassla'

Les 10 commandements d'un stagiaire marocain

Le Maroc d'autrefois : À quoi ressemblait la femme marocaine ?

Messieurs, réussissez votre tenue d'entretien d'embauche en ces 8 règles

Messieurs, voici les choses que les femmes ne veulent pas que vous sachiez (part2)

Mon Beau Maroc : Essaouira, l'âme des artistes

11 raisons pour lesquelles les Marocains préfèrent l'été à l'hiver